Balle tragique pour une série Z simple

Mai 1958 à Los Angeles, dans les studios Disney à Burbank. Sous les projecteurs, la chaleur est accablante. Jimmy White, éternel second rôle, joue dans une série pour gosses, un truc un peu naïf qui raconte l’histoire d’un type masqué qui se fait appeler « Zorro ». C’est Brenda, son agent, qui lui a dégoté ce boulot. Jimmy fait un peu de tout. Le cascadeur, la doublure et les rôles de petites frappes qui se font immanquablement embrocher par le renard masqué, ce poseur prétentieux de Guy Williams. Jimmy a aussi des dettes. Cinq mille dollars qu’il doit à Giuseppe Battaglia, l’un des pires usuriers du quartier de Fairfax. Pour Jimmy, l’existence serait merdique s’il n’y avait pas Sally Davis, cette figurante dont il est tombé follement amoureux sur un plateau. Seulement, depuis que Buddy Drummond, producteur de la Fox aussi puissant que lubrique, a fait miroiter à la belle un premier rôle dans un western, Jimmy commence à avoir des doutes sur leur liaison. Dos au mur, il est sur le point de commettre l’irréparable…

Balle tragique pour une série Z
  • 6
  • 2
  • 0
Acheter
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Critiques
Balle tragique pour une série Z

Balle tragique pour une série Z Staff

8

Eté 1957, dans la chaleur d’un studio de cinéma, un acteur en déclin, cantonné aux seconds rôles, sombre dans l’alcool.Sa femme a disparue, sa copine est sur le point de le quitter, et les ennuis s’accumulent.C’est déjà pas mal, mais il n’a pas touché le fond et l’horreur ultime va le rattraper.Dans un atmosphère de film noir très bien restituée, un dessin original en distorsion et en intensité, p...

Lire la critique de Balle tragique pour une série Z

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire