Paul CUVELIER

Dessinateur, Scénariste belge
A propos
  • - ()
  • Belgique
  • 48 ans de carrière

Né à Lens (Belgique) en 1923 et décédé en 1978, Paul Cuvelier fut, avec Hergé et E.P. Jacobs, l'un des célèbres créateurs du Journal Tintin lancé en 1946 par Le Lombard.

Il en fut aussi la toute première révélation. Autodidacte surdoué, il s'est découvert très tôt une vocation de peintre et d'illustrateur en fréquentant les ateliers des peintres de sa région.

En 1941, à sa sortie du collège, il s'inscrit à l'Académie des Beaux-Arts de Mons. Mais, parce qu'on n'y a plus rien à lui apprendre, il n'y reste que quelques mois. Il tente alors de faire carrière dans l'illustration.

Rencontré en 1945, Hergé l'oriente vers la bande dessinée. Il se fait la main en mettant en images Le Canyon mystérieux, un western scénarisé par Olav (alias Hergé et Jacobs

En 1946, subjugué par ses talents, Hergé persuade R. Leblanc, le fondateur des Editions du Lombard, de l'intégrer dans l'équipe de base du Journal Tintin. P. Cuvelier y crée L'extraordinaire Odyssée de Corentin Feldoë.

En 1949, avec Corentin chez les Peaux-Rouges, il met en scène le petit-fils de son héros ! L'année suivante, il décide de rompre avec la BD pour se consacrer à la peinture et à la sculpture...

Il y revient pour raisons alimentaires en 1953 et 1956 avec deux courtes histoires écrites par Y. Duval, l'une retraçant la Passion du Christ et l'autre, résumant L'Iliade d'Homère.

En 1958, avec l'appui scénaristique de Greg, mais contre son goût, il relance Corentin dans de nouvelles aventures.

En 1960, toujours secondé par Greg, il dessine l'épopée médiévale Flamme d'Argent.

En 1962, J. Acar écrit pour lui les aventures du petit Indien Wapi. En 1963, avec Greg encore, il relance Line, l'héroïne de l'hebdomadaire des «chics filles» bédéphiles.

En 1966, P. Cuvelier fait la connaissance de J. Van Hamme, cadre dans une multinationale, passionné de BD et tenté par l'écriture de scénarios. A sa demande, celui-ci conçoit Epoxy, un récit érotico-mythologique. L'album sort en mai 1968 dans l'indifférence générale ! Le scénariste parvient toutefois à convaincre le dessinateur d'illustrer de nouvelles aventures de Corentin.

En 1968 et 1973, sur des scénarios de J. Van Hamme, P. Cuvelier publie deux derniers albums. Il abandonne ensuite définitivement ce «travail alimentaire» qu'est pour lui la BD et meurt en 1978 à la veille de sa première grande exposition de tableaux sur le thème des nymphètes... Outre Les Aventures de Corentin (7 titres) qui constituent l'un des fleurons de son catalogue et la monographie Corentin et les Chemins du Merveilleux par P. Goddin (Col. «Auteurs Lombard»), Le Lombard propose, depuis janvier 2003, une superbe réédition de l'album unique et mythique Epoxy dans sa prestigieuse collection «Signé».

Oeuvres auxquelles Paul CUVELIER a participé (6)
Epoxy
Edité en France

Epoxy

BD 1997

Dessinateur

Les aventures de Line
Edité en France

Les aventures de ...

BD 1984

Dessinateur, Scénariste

Corentin
Edité en France

Corentin

BD 1984

Scénariste, Dessinateur

Flamme d'argent
Edité en France

Flamme d'argent

BD 1981

Dessinateur

Paul Cuvelier - L'aventure artistique
Edité en France

Paul Cuvelier - L...

Artbook 1981

Dessinateur

Schtroumpf Les cahiers de la bande dessinée
Edité en France

Schtroumpf Les ca...

Magazine 1973

Dessinateur