Chronique : Père & fils T.1

Sur la route

Torakichi est un herboriste itinérant qui s'occupe d'apporter des remèdes à des personnes ne pouvant se déplacer ou qui habitent dans des endroits isolés. Il est donc en permanence sur la route. Difficile d'avoir une vie de famille dans ces conditions mais à la mort de sa femme, il décide finalement de prendre avec lui son fils Shiro d'à peine quatre ans.
 

© Mi Tagawa / MAG Garden

 

Cette décision va tout changer puisqu'avant, il ne voyait son fils que très rarement et c'est sa femme qui s'occupait de tout. Ils vont donc sillonner les routes en marchant main dans la main et rencontrer de nombreuses personnes. Père & fils, c'est une sorte de "Road manga" végétal au cours duquel Torakichi va acquérir de l'expérience et vraiment assumer son rôle de père.

Avoir choisi un herboriste comme personnage principal permet de vraiment se rapprocher de la nature et d'apporter de la fraicheur au récit. Dans le fond, peu importe le métier de Torakichi car l'intérêt de ce récit réside dans la relation entre Shiro et Torakichi mais ceci n'empêche pas à l'auteure de nous faire découvrir des plantes médicinales en nous décrivant leurs vertus. Mais attention, ici nous ne sommes pas du tout dans une sorte de Gouttes de dieu version apothicaire. Les explications sont très brèves et viennent seulement agrémenter quelques cases sans pousser l'analyse... et tant mieux car ceci permet de rester dans quelque chose de plus émotionnel et de moins analytique car ce n'est absolument pas le propos de ce manga.

 

L'apprentissage d'un père

En lisant le synopsis de ce manga, on pouvait avoir l'impression que l'auteure allait jouer uniquement sur la gestion de l'enfant et la découverte des différents problèmes bien connus des parents. En effet, Torakichi va être confronté à des situations un peu difficiles à gérer, surtout quand il est dans le cadre de son travail... ce qui est tout le temps le cas puisqu'il ne prend jamais de congés visiblement !

Il va donc parfois se sentir impuissant sans savoir comment réagir et c'est là que les parents pourront facilement y voir leurs propres enfants. Tous les mêmes comme on dit !

 

© Mi Tagawa / MAG Garden


Au début du manga, Torakichi va même sembler un peu dur à l'égard de son fils mais il va de plus en plus être à l'écoute de celui-ci afin de le comprendre au mieux et gérer le fait que sa mère ne soit plus là. Inutile de vous dire que cela donne lieu à des scènes très émouvantes, surtout vers la fin de ce premier tome. Mais encore une fois, il aurait été facile de tout le temps tomber dans le larmoyant, ce qui n'est vraiment pas le cas. Du coup, on a l'impression de lire une tranche de vie qui nous montre tous les aspects du quotidien de ce père et son petit garçon.

On sent que l'auteure, Mi TAGAWA, s'est servi de ses expériences personnelles afin de donner plus de réalisme à son manga, et elle ne s'en cache pas en fin de tome. Les personnages ont vraiment des attitudes naturelles voire familières, ce qui est très agréable.

Articles en relation
Ki-oon summer tour : les dates

Ki-oon summer tour : les dates

mer. 2 juin 2021
Des animations prévues dans 4 librairies...
Lecture en ligne : Lonely world

Lecture en ligne : Lonely world

jeu. 6 mai 2021

Petit aperçu avant le 3 juin

2021 sera l'année du Webtoon ?

2021 sera l'année du Webtoon ?

dim. 2 mai 2021
Petit retour sur le phénomène venu d...
Commentaires (0)