Chronique : Prophecy - The copycat 1

Ça y est, il est enfin là ! Le spin off de Prophecy était très attendu par les fans de Tetsuya Tsuitsui. Il faut dire que la série principale était de très bonne facture et qu’elle n’avait pas laissée indifférente le public. Prophecy the copycat atteint-il le même niveau ? Nous allons le voir tout de suite ! Notons que Tetsuya Tsuitsui n’est pas le seul au scénario puisque Hitomi HôJô a également participé au projet.

Prophecy the copycat nous narre l’histoire de trois amis d’enfance :Takeru, Sota et Kyoko qui souhaitent à tout prix quitter leur quartier mal famé. Pour eux, violence, alcoolisme et prostitution font partie du quotidien. Les discours de Paperboy, le justicier au visage couvert d’un journal qui promet de se battre pour rendre leur fierté aux plus faibles, ne les laissent pas indifférents. Après l’agression de Kyoko par une bande de voyous du lycée, Takeru et Sota décident de suivre le modèle de l’internaute anonyme. Le début d’une nouvelle justice ? 


YOKOKUHAN -THE COPYCAT- © 2014 by Tetsuya Tsutsui, Fumio Obata, Hitomi Houjo / SHUEISHA Inc.

Ce qui va certainement attiser en premier la curiosité du lecteur, c’est que ce spin off traite de personnages qui vivent dans des quartiers très défavorisés. Ce contexte va nous faire vivre des scènes vraiment violentes à certains moments. Il n’est pas rare de voir un personnage ensanglanté battu à coups de batte de baseball ou des abus sexuels. Autant le dire, ce n’est pas pour tout public. Mais ce n’est pas de la violence gratuite et on sent vraiment qu’il y a un parti pris de l’auteur qui souhaite probablement dénoncer ces faits troublants de réalité. Ça nous montre une fois de plus la cruauté dont peut faire preuve l’homme. Tetsuya Tsuitsui élabore ainsi une nouvelle critique de la société et de l’injustice. Les réseaux sociaux et les dernières technologies sont également au rendez-vous. Comme à son habitude, le mangaka est très à l’aise sur le sujet qui est vraiment l’une des forces de Tetsuya Tsuitsui.

Bien que quelque peu stéréotypés, les personnages deviennent très vite attachants et leur objectif a un aspect plutôt touchant. Vous vous en doutez, ils font suivre le modèle de Paperboy au point d’adopter le même style vestimentaire. Un petit défaut qu’on peut signaler en début de tome, c’est qu’on ne sait pas précisément à quel moment ils interviennent par rapport à l’œuvre originale. D’autant plus qu’on ne les cite pas une seule fois dans Prophecy. Ce qui va plaire ou non au lecteur, c’est qu’au départ, on a un peu la sensation de partir avec la même recette que pour Prophecy. Les personnages imposent une nouvelle justice et diffusent le tout sur internet.

YOKOKUHAN -THE COPYCAT- © 2014 by Tetsuya Tsutsui, Fumio Obata, Hitomi Houjo / SHUEISHA Inc.


De plus, il y a une nouvelle enquête policière pour attraper le nouveau Paperboy. Ne soyons pas trop médisants non plus, on décèle quand même de l’originalité notamment avec l’appel aux dons sur internet (pour permettre aux personnages de quitter le quartier). Mais le schéma narratif de départ est vraiment très similaire. Le point positif c’est que le lecteur se retrouve bien dans l’univers de Prophecy, les fans ne seront certainement pas déçus. Les agissements de Paperboy sont toujours très axés sur la vengeance et on se pose toujours certaines questions sur les bienfaits de la vengeance. Car oui, est-elle nécessaire à notre bien-être ? Autre problématique intéressante abordée dans ce spin off : les personnages sont-ils capables de tuer pour de l’argent ? Autant de questions qui font réfléchir le lecteur. A la fin de ce tome, on nous dévoile enfin le lien avec le Paperboy d’origine et on comprend à quel moment l’histoire se passe. Un bon point car en début de tome, ce n’était pas clair.


Pour dire un mot sur le dessin, il faut savoir que ce n’est pas Tetsuya Tsuitsui ni Hitomi HôJô qui dessine mais Fumio OBATA. Il propose un trait réaliste beaucoup moins épuré que l’œuvre originale. On y retrouve davantage de contrastes et il reste très appréciable à regarder !

Articles en relation
La Danse du soleil et de la lune, nouveau seinen chez Ki-oon

La Danse du soleil et de la lune, nouveau seinen chez Ki-oon

ven. 22 oct. 2021
Après le thriller Kasane – La Voleuse...
Ki-oon summer tour : les dates

Ki-oon summer tour : les dates

mer. 2 juin 2021
Des animations prévues dans 4 librairies...
Lecture en ligne : Lonely world

Lecture en ligne : Lonely world

jeu. 6 mai 2021

Petit aperçu avant le 3 juin

Commentaires (0)