La publication du manga Act-Age est arrêtée

Une fin soudaine liée a l'affaire de ce week-end

La Shueisha a officialisé la nouvelle ce matin : le manga Act-Age est officiellement arrêté dans le Weekly Shonen Jump. Le 123ème chapitre publié dans le numéro de cette semaine du magazine sera donc le dernier.

Cette annulation soudaine fait suite à l'arrestation du scénariste Tatsuya Matsuki ce week-end suite a des accusations d'attouchements sur mineures. L'auteur a confirmé les faits durant son interrogatoire avec la police japonaise.

Il faudra désormais voir si Ki-oon, l'éditeur français du manga, va continuer la publication jusqu'a son désormais douzième et dernier tome.

Act-Age 1

Source:

Compte twitter du Weekly Shonen Jump

Articles en relation
Ki-oon stoppe définitivement la publication du manga Act-Age

Ki-oon stoppe définitivement la publication du manga Act-Age

mer. 19 août 2020
Une décision justifiée par l'é...
Top MS hebdo du 10/08/2020 au 16/08/2020

Top MS hebdo du 10/08/2020 au 16/08/2020

lun. 17 août 2020
Voici le TOP MS des tomes les plus ajoutés dans le...
Top des ventes Japon du 06/07/2020 au 12/07/2020

Top des ventes Japon du 06/07/2020 au 12/07/2020

ven. 17 juil. 2020
Voici le TOP des tomes qui se sont le plus vendus ...
Commentaires (12)
  • Morpheus14
    Membre

    Au moins maintenant, c'est officiellement enterré. "Chers lecteurs, À la suite de nos échanges avec l’ayant droit japonais d’Act-age, nous vous annonçons la suspension immédiate de la parution française de la série. Le tome 3, initialement prévu pour le 27 août, ainsi que les tomes suivants ne paraîtront donc pas chez nous. Cette décision s’aligne sur celle prise au Japon, où la prépublication dans le magazine Weekly Shonen Jump ainsi que les parutions d’ouvrages reliés comme d’e-books ont été suspendues de manière définitive après l’arrestation du scénariste de la série. Ce choix extrêmement douloureux est le reflet de notre position initiale. En effet, au-delà du débat sur la séparation entre l’œuvre et l’auteur, il ne nous semble pas légitime de poursuivre une série dont la co-autrice elle-même souhaite se désolidariser et arrêter l’exploitation. Act-age est un manga dans lequel nous croyions énormément et dans lequel toute l’équipe de Ki-oon s’était investie avec passion. Et avec raison : les critiques ont salué une série originale, atypique et enthousiasmante dont le démarrage commercial s’est révélé, lui aussi, très réussi. Sur le plan éditorial, c’est pour nous un véritable déchirement de devoir renoncer à une œuvre qui avait encore tant de moments brillants à proposer. Nous avions hâte de vous faire monter sur les planches et de partager avec vous la formidable adaptation de la nouvelle de Kenji Miyazawa, Train de nuit dans la Voie lactée. Nous nous réjouissions d’avance de vous voir vibrer puis frémir pendant l’arc de la princesse démone en découvrant les interprétations aussi fiévreuses qu’inoubliables de Kei et de Chiyoko. Pour nous, l’essence d’Act-age se trouvait là, dans ces regards habités, à la limite de la folie, sublimés par le trait fantastique de Shiro Usazaki. Act-age laissera un grand vide dans notre catalogue : c’est un immense gâchis pour les lecteurs et une frustration terrible pour l’éditeur. C’est aussi, évidemment, un très gros coup dur financier dans une année déjà compliquée pour tout le monde. Mais ça reste finalement le moins grave dans cette histoire. Comptez sur nous pour vite nous en remettre et revenir plus forts… façon shonen nekketsu ! L’équipe de Ki-oon "

  • petor
    Membre

    Continuer la serie en France et sur chaque manga vendus,faire un donna une association. Histoire de montrer un soutien aux familles des victimes et a la dessinatrice quk est une "victime collateral" du scenariste.

  • Aïgakin
    Membre

    Dire que je commençais à acheter le premier volume. La rage!     Au Japon les criminels sont vite appréhendé et avoue facilement contrairement en France!  Toucher à des gosses, répugnant!

  • dussydid
    Membre

    Ca fait bizzare de voir ce qui était censé etre un blockbuster exploser en vol comme ça.

  • Fidranel
    Membre

    Décision justifié, dommage pour la dessinatrice par contre, espérons qu'elle trouve un autre scénariste. Pour la sortie en france, ce serait mieux d'arreter a la fin d'un arc plutot qu'en plein milieu je pense.

  • angel_666
    Membre

    J'ai oublié de dire que pour que la dessinatrice, c'est dégoutant qu'elle doit payer les pots casés de l'autre abruti qui n'a pas su contrôler sa libido. En plus, le scénariste, faire subir cela à des mineurs, beurk. C'est tout simplement dégueulasse.

  • Morpheus14
    Membre

    "Chers lecteurs, Nous avons appris avec consternation l’arrestation au Japon ce samedi du scénariste de la série Act-age, Tatsuya Matsuki, pour agression sexuelle sur mineures. Nos pensées vont d’abord aux victimes et à leurs familles. Dans la foulée de cette arrestation, l’éditeur japonais Shueisha a pris la décision de mettre fin à la publication de la série dans le Weekly Shonen Jump. Nous sommes actuellement en discussion avec Shueisha pour régler différents aspects de notre engagement contractuel vis-à-vis de la série et nous communiquerons très prochainement sur son avenir en France. Nos pensées vont également à la talentueuse dessinatrice Shiro Usazaki, qui subit de plein fouet une situation qu’elle ne mérite pas. Nous espérons qu’elle pourra de nouveau et rapidement exprimer son immense talent. L’équipe de Ki-oon" http://www…t-age.html Comme l'a dit Nesae, ki-oon croyait sortir une nouvelle poule aux oeufs d'or et avaient mis le paquet dessus. Bonjour la douche froide haha. Maintenant le choix est difficile moralement et pas seulement à cause de ce qu'il s'est passé au japon. Est-il convenable de continuer une série, qui commence à peine en France, sachant qu'elle n'aura jamais de fin et s'arrêtera au milieu d'un arc ?

  • Pioutoka
    Membre

    j'ai trop le seum, j'attendais tellement la suite, le scenario et le dessin est tellement cool. Mais bon je comprends que la série soit annulé c'est quand même grave ce qu'il a fait.

  • Nesae
    Membre

    Nobuhiro Watsuki s'en etait sorti avec une amende et la série a été réintégrée dans le jump SQ six mois plus tard. J'imagine que son statut de "poids lourd" du jump a pu peser dans la décision de poursuivre kenshin.

  • angel_666
    Membre

    Il y avait un peu près le même genre d'accusation avec l'auteur de "Kenshin, le vagabond", pendnt qu'il écrivait justement la suite de Kenshin. Il avait été arrêté, puis relâché, vu que l'on continue à voir la suite de "Kenshin, le vagabond". Mais, par contre je ne sais pas , si c'était le même magazine de prépublication.

  • Nesae
    Membre

    Décision logique. Le point positif est que la Shueisha dit clairement dans son communiqué vouloir soutenir la dessinatrice. Au second plan, c'est aussi un peu moche pour ki-oon qui avait fait pas mal de com sur ce titre.

  • Auray
    Membre

    Bien entendu, personne ne soutient ce qu'il a fait, mais comme beaucoup l'ont déjà exprimé, une pensée aux dessinateurs, aux assistants, bref à toute l'équipe au Japon et Ki-oon en France aussi du coup