9

Critique de Battle Royale

par TecAgnes le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Je viens de refermer le 15e et dernier volume de cette série, et autant le dire de suite, voilà bien longtemps que je n'avais pas dévoré 15 volumes aussi rapidement. Compte-rendu en détail.

Il n'y a pas encore si longtemps, Battle Royale n'était pour moi qu’un film adapté d'un roman. Je connaissais bien sûr l'existence du manga, mais le film ne m’ayant plu qu’à moitié, je ne lui avais pas accordé d’importance. Et pourtant, à force de voir et d’entendre que cette série était une véritable bombe, j’ai fini par craquer en achetant l’intégrale. Et quelle claque en effet !

Commençons par les points forts.

Tout d’abords, l’histoire. Bien que le synopsis soit connu de tous, l’auteur a réussi à maintenir un suspens constant tout au long des 15 volumes, et surtout, maintenir une pression indispensable pour ce genre de titre. Je me suis senti continuellement oppressé, dans un sens motivant bien sûr, et captivé par le récit. Tout arrive toujours au bon moment, la présentation des personnages (il y en a quand même 42 élèves au départ), les flash-back, les combats, les courses-poursuites, etc… Tout s’enchaine parfaitement et on sent que l’auteur maitrise son scénario. L’auteur du roman lui même le confirme au sein de différentes interviews réparties dans les 15 volumes. A côté de ça, cette même histoire est très dure et l’auteur ne lésine pas sur les moyens pour le montrer. Aucun détour n’est fait pour montrer la violence dans son état le plus cru, et c’est également ce qui fait la force de cette série. Les lecteurs sont pris pour ce qu’ils sont, des adultes à qui on montre ô combien l’humain devient son pire danger dans des conditions extrêmes. J’en frissonne encore… Pour finir, je parlerai des différents personnages évoluant dans cette histoire, on se prend vraiment à les apprécier/détester pour ce qu’ils sont, et la différence est bien réelle entre chaque. L’auteur leur insuffle un caractère et des convictions qui leur sont propres, et immanquablement, il en ressort un charisme indéniable pour la plupart.

Ensuite, concernant le dessin, l’auteur a un très bon coup de patte. Même si parfois les proportions des personnages (ou de leur visage plus particulièrement) sont étranges, le plaisir que l’on ressent à regarder son trait est bien réel. C’est beau, les décors sont nombreux (merci aux assistants ^^), le tramage efficace et chaque personnages possède son propre charisme rien que par son apparence. Dans un manga où l’émotion est plus que largement mise en avant, il est essentiel d’avoir des dessins permettant de retranscrire chaque sentiment. L’auteur s’en sort admirablement bien, et lorsqu’un personnage souffre ou est heureux, on le ressent et ça se voit. A côté de cela, l’auteur a également beaucoup de talent pour dessiner la boucherie inhérente à Battle Royale. Les cervelles explosent, les tripes se répandent, le sang gicle, les personnages sont mutilés pour servir cette histoire que j’annonçais très dure ci-dessus. Les aspects psychologique comme visuelle n’ont aucun repos, sauf lors des flash-back sur la vie des personnages. A noter également que le sexe a une petite place dans cette série, mais que les fans de ecchi voire de hentai déchantent vite car ici, il est question de sexe malsain, ce qui refroidit rapidement malgré le bon coup de crayon de l’auteur pour dessiner de jolies atouts à ces personnages féminins.

Enfin, le meilleur de ce manga est sans conteste sa mise en scène. Je suis encore sidéré par le talent de l’auteur pour montrer les choses de la meilleure façon qui soit. Si dans l’ensemble le découpage est plutôt efficace, il arrive que l’on frise la perfection, tel un storyboard extraordinaire, tant la mise en scène est parfois géniale. Les angles de vues et le découpage sont tellement bien pensés dans les moments forts que ça donne immédiatement une nouvelle dimension à notre lecture. On se croirait face aux meilleures productions cinématographiques, un spectacle si percutant que son efficacité est poussée à son paroxysme.

Les points faibles en revanche ne sont pas nombreux et à vrai dire, je n’en vois qu’un, la surpuissance de quelque personnage rendant parfois peu crédibles certaines situations. Mais bon, qu’à cela ne tienne, ça permet d’apprécier encore plus le moment où la correction arrive :)

Quant à l’édition, rien à redire, c’est du bon boulot dans l’ensemble. Je n’ai pas relevé de fautes particulières, l’adaptation est bonne, les interviews de l’auteur et du romancier sont traduites et enfin, le papier et les jaquettes sont convenables.

Pour conclure, vous l’aurez compris, Battle Royale est bien la bombe que j’espérais trouver, et c’est sans conteste une série à faire figurer dans votre collection. Ames sensibles s’abstenir toutefois.

Note : 17/20

En bref

9
TecAgnes Suivre TecAgnes Toutes ses critiques (3)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Battle Royale
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)