0

Critique de Eye Shield 21

par Karupin le sam. 17 juil. 2010

Rédiger une critique
Eyeshield 21 est une série qui m'a faite accrocher dès ses premiers épisodes. Tout d'abord, le fait que la base de l'histoire se repose sur un sport très méconnu m'a tout de suite plu. Moi qui à l'époque disait que, le Rugby c'était la même chose que le Football Américain, aujourd'hui je ravale ces paroles! L'histoire d'Eyeshield 21 est ainsi son premier atout ; les personnes comme moi qui ne connaissent rien sur le Football Américain seront ravies de suivre chacun des épisodes. Les règles du jeu, les nombreuses tactiques, l'esprit sportif de chaque équipe et leurs motivations. Tout cela regroupé montre le Football Américain sous son meilleur jour. Mais, ne nous voilons pas trop la face, nous savons que dans la réalité ce n'est pas comme dans Eyeshield 21! On suivra alors l'équipe des Deimon Devil Bats, qui se trouve être une toute jeune équipe mais qui possède un rêve inébranlable : aller au Christmas Bowl (et devenir les meilleurs?). L'équipe des Deimon Devil Bats est composée de notre jeune héros, Sena Kobayakawa, c'est un garçon qui ne possède aucune force que ce soit la force physique, mentale ou intellectuelle, il se trouve même être le souffre douleur de la classe. Heureusement, il est toujours secouru par la jolie Mamori-neechan~ un peu comme sa grande sœur, elle le protège de tous les dangers et le couve même un peu trop. La vie de Sena prendra une toute nouvelle tournure lorsqu'il intègrera l'équipe des Devil Bats, en apparence en tant que Secrétaire mais en réalité, il sera le Running Back : Eyeshield 21 (Mamori sera la dernière à découvrir que Sena et Eyeshield 21 ne font qu'un). Mais, il n'y a pas que Sena dans l'équipe, au fur et à mesure des épisodes, la vraie équipe des Deimon Devil Bats va se former et elle deviendra une des équipes les plus fortes. N'oublions pas pour autant les fondateurs de cette équipe, Ryokan Kurita, un personnage fort et sensible, avec un cœur en or, il fait parti des « Linemen ». Gen Takekura, on l'appelle le plus souvent Musashi, il est en quelque sorte le « Kicker » (mais on ne le verra qu'un peu plus tard dans la série) et Youichi Hiruma, ou le personnage le plus diabolique de tous les temps, de part son intelligence et ses tactiques sournoises, il est le Capitaine et le Quaterback des Devil Bats. Tous les trois se connaissant depuis longtemps, ils se font fait la promesse d'aller au Christmas Bowl mais beaucoup de choses se sont passées et des obstacles se sont formés sur une route qui paraissait toute tracée.. Hiruma est sûrement le personnage le plus intéressant de la série. On ne connait rien de lui à part son amour pour les armes, de la victoire et de la soumission des êtres faibles. Avec son éternel petit carnet de chantage, sa mitraillette qu'il nous sort de je-ne-sais-où et de son culte « Ya-Ha! », Hiruma devient un personnage autant charismatique qu'effrayant. Eyeshield 21 est pour moi une très bonne série, qui peut mélanger humour et sport. Même si cette série comprend énormément de HS elle n'en perd pas moins de son charme. Les matchs sont très prenants, on découvre à chaque fois une nouvelle épreuve que l'équipe doit surmonter. Même si, on se doute parfois du score final, les matchs peuvent créer un suspens pesant durant les toutes dernières minutes/secondes. Je n'ai rien à redire concernant les graphismes, même si la coupe de Sena me rappelle toujours autant celle d'Astro Boy.. De même la soundtrack est passable, Be Survivor a réussi à attirer mon attention et reste une de mes chansons favorites. Point négatif pour la fin de l'anime, bâclée malheureusement :(

En bref

0
Karupin Suivre Karupin Toutes ses critiques (3)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Eye Shield 21
8
Eye Shield 21

Eye Shield 21 Staff

Lire la critique de Eye Shield 21

Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)