9

Critique de Secret Empire #1

par Auray le mer. 2 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Pour tout comprendre de Secret Empire

On est seulement en train de finir en librairie Captain America : Sam Wilson et Captain America : Steve Rogers, que déjà, on sort l'event qui  conclut ces deux séries pour les plus pressés. Bien entendu, on peut se passer de les lire pour apprécier Secret Empire, mais sachez que comme Jonathan Hickman en son temps sur Secret Wars, les ramifications sont vraiment indispensables pour apprécier la générosité et l'ingéniosité de ce type de récit.

Car Nick Spencer a également écrit Avengers : Standoff, qui est considéré comme l'introduction de cette aventure, puisque Captain America, l'original, est redevenu à ce moment jeune, mais avec la particularité d'avoir son passé réécrit par Kobik. L'impensable devient alors possible, en lisant Captain America : Steve Rogers, on découvre les mésaventures d'un Steve enfant, devenu alors avec cette nouvelle réalité, la pupille de son ennemi de toujours, l'Hydra, une organisation totalitaire commandée Crane Rouge !
Pour cela, plusieurs dessinateurs sont de la partie, et les plus grands pour l'occasion, comme Steve McNiven ayant participé à la Civil War et Leinil Francis Yu, vu lors de la Secret Invasion. Ils sont très en forme, et vraiment reconnaissables parmi d'autres dessinateurs plus occasionnels, seuls ceux-là feront des erreurs sur les visages dans une case ou deux, mais autant dire que sur 408 pages de pur bonheur et de qualité, c'est juste une petite information. D'ailleurs, petite aparté à ce propos, on râle souvent sur le prix chez Panini Comics, mais ici, il est le même qu' un Marvel Deluxe de près de 250 pages ! De quoi apporter de nouveaux lecteurs pour la série de l'année !
Sinon, je reviens à mes dessins en soulignant que c'est vraiment Andrea Sorrentino qui tire ici son épingle du jeu, l'artiste ayant participé sur le fameux titre, Old Man Logan. Si vous ne l'avez pas encore découvert, vous pouvez le mettre sur votre checklist. Ce n'est pourtant pas le meilleur dessinateur pour le respect des formes, mais quel caractère qui transpire de ces feuilles, quelle mise en page des petites cases qui forme un tout plus grand, comme on a aperçu sur Hawkeye de David Aja, réédité en Marvel Icons, il y a peu. De la modernité au service d'un récit complexe, mais toujours abordable.
On remarque que plusieurs ramifications sont à explorer, et encore, il manque les récits annexes qui sont disponibles si vous le souhaitez vraiment dans l'absolute. Mais à ce sujet, ne vous inquiétez pas, les aventures de Namor manque d'intérêt, et des X-men sont trop brouillons, et donc on obtient des pages plus que dispensables. Un achat à réserver pour les amateurs de ce format ou de ce merveilleux récit ! A contrario, je vous conseille vraiment Docteur Strange tome cinq en Marvel 100% pour voir comment s'en sort notre sorcier et les héros urbains de New York dans le noir de la ville. A suivre également, pour l'ambiance générée par cette nouvelle donne, le Miss Marvel tome sept dans cette même collection.
Sinon, pour parler du plan de Captain America pour supprimer tous nos héros, cela englobe vraiment tout le monde sans exception. Les héros cosmiques, comme Captain Marvel, seront emprisonnés dans l'espace, sans moyens de revenir sur Terre, à cause de la mise en place d'un bouclier autour de notre planète, sensé à la base, protéger notre monde. Les héros des rues, comme ceux à louer, se trouvent dans le noir de la ville, de manière constante, en résulte un retour en arrière par rapport à notre modernité ! Et enfin il abat lui-même le reste des survivants à l'aide d'une arme qui ramènera le peuple et des guerriers à sa cause, et ceux, malgré le carnage en arrière-plan orchestré par les hommes de l'Hydra. Un plan parfait en somme, qui jette tant le désespoir car Captain America symbolise énormément pour tous ! Voir Captain America devenir si horrible par ses propos et ses actes met tout de suite au vestiaire les lecteurs qui le critiquaient d'être trop lisse.
Et c'est bien sûr sur plusieurs plans et chapitres, dix au total, que se mettront en place les différents évènements, et chacun servent de rouage au mécanisme final, car les plus anciens et les plus grands de nos héros Marvel et  la jeune génération seront des acteurs importants. De plus, même les plus insignifiants seront magnifiés, comme Quasar, Ant-Man (forcément puisque notre scénariste avait créé une de ses plus belles aventures ! ), ou encore Rick Jones, qu'il faut voir à l'oeuvre, par la belle allusion aux résistants de la Seconde Guerre Mondiale. On y verra même le nouveau Ultron aperçu dans les pages d' Uncanny Avengers, ou un ancien héros ressuscité dans ces mêmes pages. Vous aimez les liens comme moi entre les différents récits Marvel ? Ici vous allez être servis, un exemple pour la concurrence !

Je ne vous cacherai pas ma déception du fait que ce consensus ne dure pas plus longtemps, comme lors de l'époque du Dark Reign, ou que les conséquences sont, pour l'instant, peu visibles sur Cap, même s'il ne faut pas oublier les conclusions proposées. Il faut lire absolument l'excellent Marvel 100% Tales of suspense : Hawkeye et le Soldat de l'Hiver, et pour les exigeants, le futur Marvel Deluxe Marvel Générations qui sortira en février 2019... Pour autant, Secret Empire est le récit de l'année Marvel, de par son artiste Andrea Sorrentino, et son scénariste Nick Spencer, qui n'oublie personne lors de cette maxi-série introduit par Avengers : Standoff, Captain America : Sam Wilson, et Captain America : Steve Rogers. Il reste un récit à la portée de tous, devenant même un indispensable, à la qualité d'un Civil War (je vous laisse lire par ailleurs la jolie allusion de Tony lors de son combat contre le Captain à ce propos) ou d'un Secret Wars !

En bref

Vous aimez Marvel et les comics de grandes ambitions scénaristiques et artistiques ? Prenez Secret Empire ! Le meilleur arc depuis Secret Wars ou Civil War qui marque le début de l'ère Legacy !

9
Positif

Prix du Deluxe par rapport au nombre de pages.

Scénario complet,

Des dessinateurs en forme.

Andrea Sorrentino.

Les liens,

tous les personnages Marvel actuels mis en avant,

les seconds rôles ne sont pas oubliés pour autant.

La naissance de cet arc crée 3 beaux Marvel 100% et 1 Deluxe agréable, sans oublier les 2 introductions excellentes.

Negatif

Prix de l'ensemble de tous les tie-ins.

Aurait pu durer plus longtemps dans le temps,

ne change pas grand chose pour Cap, l'original.

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (241)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Secret Empire
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire