7

Critique de Banale à tout prix #4

par snoopy le sam. 12 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Banale à tout prix T4

Quelle joie de retrouver Koiko et Tsuru pour un nouveau moment de lecture dont on sait à l'avance qu'il sera drôle et attendrissant. Pour le moment le récit de Nagamu Nanaji ne nous déçoit pas et nous charme un peu plus à chaque nouvelle parution, ce quatrième volume poursuit dans le même état d'esprit et on fait de nouveaux le plein de moments tout doux. Good!

Ce qui est toujours très plaisant avec Banale à tout prix réside dans le fait que même si Koiko et Tsuru sont presque sûr que leurs sentiments sont réciproques, ils ne vont pas pour autant tout de suite réussir à passer le cap du fameux "Je t'aime, veux-tu sortir avec moi?". On apprécie donc le fait que leurs sentiments deviennent de plus en plus intenses, l'envie d'avoir l'autre pour soi seul résonne d'ailleurs assez fort dans les pages pour appuyer l'état d'esprit dans lequel se trouve notre duo. On comprend alors que l'auteur cherche tout simplement à faire grimper la pression de sorte que l'un de ses protagonistes ne parvenant plus à contenir ce qu'il ressent finisse par se déclarer. A nouveau, l'auteur fait appel à toutes une myriades de petites idées, réactions, pensées pour que nous aussi nous nous laissions bercer par cet amour naissant. Tsuru et Koiko continue de se rapprocher l'un de l'autre prenant soin de se rassurer mutuellement sans jamais réussir à le dire les mots magiques. Je trouve l'idée vraiment jolie puisqu'elle permet à l'auteur de mettre en avant toutes ses petites choses que l'on fait et que l'on désire avant que la relation devienne officielle, Koiko et Tsuru réagissent l'un à l'autre et semble totalement connecté. On nage en plein romantisme mais sans le côté fleur bleu qui peut se révéler agaçant. C'est beau et on ne s'en lasse pas, l'auteur nous montre suffisament de belles choses et évite le piège de l'ennui puisque même si le cap n'est pas encore franchi, les personnages continuent de se dire je t'aime à leur façon. Nice!

Comme ce fut le cas auparavant avec les fêtes habituelles, l'auteur se sert ici du voyage scolaire pour nous offrir à nouveau des mini rapprochements entre les deux jeunes gens. J'ai trouvé l'idée des petits films que se fait Koiko avant de dormir pour se projeter mentalement excellente et toutes ses petites réactions qui trahissent un désir toujours plus fort d'avoir Tsuru pour elle seule. Et c'est pareil pour ce dernier, les deux jeunes gens agissent encore en miroir et une belle harmonie s'installe au fil des pages.

Enfin, on sent nos deux héros prêt à passer le pas. Koiko n'arrive plus à contenir ce qu'elle ressent pour Tsuru et se sent prête à affronter le regard des autres, une belle évolution. Quant à Tsuru, ses gestes tendres, ses paroles sincères et la douceur de ses baisers timides font qu'on est une nouvelle fois sous son charme. Tout est beau, juste et on en redemande clairement!


En bref

L'auteur s'y prend encore une fois d'une belle façon pour exprimer ce moment où le désir d'être à l'autre ne peut plus être contenu ou l'amour l'emporte sur la raison. L'attente ne sera plus très longue et nous pourrons enfin découvrir les premiers pas de notre petit couple, une perspective qui nous enchante au plus haut point! Note: 7,5/10

7
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (484)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Banale à tout prix
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire