7

Critique de Old Man Hawkeye #1

par Meudah le mar. 5 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Presque dans le mille Clint !

J’attendais avec impatience ce tome de Old Man Hawkeye car ça fait plus de dix ans qu’est sorti le chef d’oeuvre de Mark Millar et Steve McNiven : Old Man Logan. On y a découvert un monde post apocalyptique alternatif dans lequel Logan est l’un des derniers héros survivants et où la Terre est dirigée par les plus grands méchants de l’univers Marvel. A l’époque, j’avais été conquis dès les premières pages par le récit et ses magnifiques dessins. Faire une suite allait forcément créer énormément d’attentes vis-à-vis du fan que je suis. Alors, est-ce que cette nouvelle histoire est à la hauteur de son aînée ?

L’histoire de Old Man Hawkeye se situe avant celle de Old Man Logan. C’est un préquel dans lequel nous allons pouvoir enfin découvrir ce qui est arrivé à Clint Barton, et notamment savoir pourquoi il est devenu manchot et aveugle. Hanté par son passé, il va

entamer une quête de vengeance pour essayer de rendre justice à tous ses amis Avengers qui sont morts dans des circonstances inconnues. On suit Hawkeye à travers un roadtrip qui va l'amener à rencontrer ses amis, et anciens partenaires, qui ont partagé à un moment la longue vie de ce super héro. Il va malheureusement se mettre à dos plusieurs vilains de l’univers Marvel, dont Bullseye, qui va le traquer et essayer de l'arrêter.

La trame scénaristique de Ethan Sacks est assez similaire à celle de Millar dans Old Man Logan. On y avait appris petit à petit ce qui était arrivé aux autres X-Men, et pourquoi Wolverine était le seul survivant. Ce premier tome nous laisse entrevoir ce qui s’est passé pour les Avengers et pourquoi Clint va, lui aussi, être le seul survivant de ce groupe légendaire. Ce qui est énormément plaisant, c’est d’être replongé dans cet univers riche et déjà très développé à l’époque par Millar et McNiven. On y retrouve quelques protagonistes qu’on a découvert il y a dix ans et qui font le lien avec le premier récit. Mais il y a aussi énormément de nouveaux personnages Marvel introduits dans cette nouvelle histoire ce qui enrichit considérablement l’univers. Le scénario est très riche avec de nombreux rebondissements et histoires secondaires. Il faut le lire au moins deux fois pour en percuter tous les détails et les multiples connexions entre les personnages.

Les dessins de Marco Checchetto sont sublimes. Le style unique du Vénitien est reconnaissable entre mille. C’est un dessin riche en texture poussiéreuse, marque de fabrique du dessinateur, qui colle parfaitement avec l’ambiance post apocalyptique du comic-book. Ses couleurs sont superbes avec une palette très large à dominante sombre. Il utilise énormément de dégradés de couleurs rendus possibles grâce au dessin par ordinateur. Sa mise en page est très dynamique avec un découpage cinématographique très prononcé. Il nous offre énormément de plans serrés, larges et panoramiques dignes des meilleurs films d’actions. C’est impressionnant de voir à quel point il jongle avec autant de facilité entre toutes les techniques de dessins connues. Il nous en met vraiment plein les yeux, et c’est peut-être aussi à la fois son défaut. Difficile à croire, mais pourtant ce feu d’artifice visuel et aussi assez difficile à lire. Il y a énormément de cases par page, toutes plus détaillées les unes que les autres. Cela contraste énormément avec le style de McNiven, beaucoup plus épuré mais aussi plus simple et percutant.

En tant que fan de Old Man Logan, j’avais énormément d’attentes sur ce tome, ce qui en général est souvent source de déception. Le scénario est plus complexe et difficile à suivre par moment. Le dessin, bien que magnifique, rajoute aussi de la complexité à la lecture car trop détaillé et graphique avec une mise en page ultra variée et dynamique. Ces deux aspects rendent ce comic-book beaucoup moins accessible que son aîné. Et contrairement à celui-ci, je ne le recommanderais pas comme lecture pour les non initiés de l’univers Marvel. Cela dit, j’ai quand même passé un très bon moment et beaucoup de plaisir à lire cette nouvelle aventure du meilleur archer de l’univers et j’ai hâte de lire la suite.

L’édition 100% de Marvel contient comme à son habitude, une brève introduction ainsi qu’une petite bio en fin de tome des deux auteurs. Chaque chapitre est entre-coupé des couvertures originales des parutions américaines. Une fois n’est pas coutume, ce volume nous offre à la fin une interview du dessinateur, Marco Checchetto, star montante de chez Marvel, avec en bonus des croquis préparatoires.

En bref

En tant que fan de Old Man Logan, j’avais énormément d’attentes sur ce tome, ce qui en général est souvent source de déception. Le scénario est plus complexe et difficile à suivre par moment. Le dessin, bien que magnifique, rajoute aussi de la complexité à la lecture car trop détaillé et graphique avec une mise en page ultra variée et dynamique. Ces deux aspects rendent ce comic-book beaucoup moins accessible que son aîné. Et contrairement à celui-ci, je ne le recommanderais pas comme lecture pour les non initiés de l’univers Marvel. Cela dit, j’ai quand même passé un très bon moment et beaucoup de plaisir à lire cette nouvelle aventure du meilleur archer de l’univers et j’ai hâte de lire la suite.

7
Positif

Univers toujours aussi cool

Scénario léché

Fracture des yeux

Negatif

Un peu dur de suivre le fil conducteur

Mise en page parfois trop complexe

Meudah Suivre Meudah Toutes ses critiques (37)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire