7

Critique de Le prince de la nuit #8

par ginevra le sam. 9 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
Pour tous les "mordus" de vampires!

Dans ce tome Kergan et son initiatrice Arkanea ont avancé dans le temps de près de 800 ans pour se retrouver près de Kiev. Kergan supporte de moins en moins bien l'obéissance qu'il doit à Arkanea au risque de les perdre tous les 2. Les vampires vont se retrouver au milieu d'un complot au sein de la famille gouvernante.

Swolfs maitrise parfaitement ses personnages. Au point que je pense qu'il avait déjà imaginé la biographie de Kergan quand il a créé le 1e cycle. Cette suite dans les plaines ukrainiennes promet d'être passionnante au vu des relations houleuses entre Kergan et Arkanea… La trahira-t-il ou non?

Les graphismes de Thimothéé Montaigne sont très beaux et la transition entre les 2 dessinateurs ne m'a pas choquée. Moi qui aime les films de Sergei Eisenstein, les "trognes" et les décors me les ont vraiment évoqué ainsi que les mouvements de foule et les combats… Je le soupçonne d'aimer les mêmes films que moi.

Je craignais que ce 2e cycle ne me déçoive, mais ce n'est pas le cas.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1826)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le prince de la nuit
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)