7

Critique de Globule - Une vie de jeune lapin

par Pois0n le dim. 24 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
Un peu de tendresse dans ce monde de brutes

Mamemoyashi et Globule étaient peut-être faits pour se rencontrer. Le premier est mangaka, la seconde une lapine abandonnée. Le premier vient récupérer la seconde pour le compte d'un ami... qui, au bout du compte, ne pourra pas la garder. Qui se retrouve alors avec Globule ? Mamemoyashi, bien sûr !

Évidemment, le jeune homme n'avait absolument pas prévu l'entrée d'un lapin dans sa vie. Non seulement il n'y connaît rien et va devoir apprivoiser la belle, au caractère bien trempé... mais en plus, les problèmes s'accumulent : la cage où elle dort la nuit envahit presque toute la petite surface du studio une pièce, sans compter que dans les résidences japonaises, les animaux sont plus souvent interdits qu'autorisés...

Globule – Une vie de jeune lapin raconte donc les premières années de cohabitation entre Mamemoyashi et Globule. Un manga purement tranche-de-vie où, en quatre ou cinq cases, l'auteur nous narre de petits épisodes tantôt drôles, tantôt attendrissants. Globule préférant éparpiller son foin plutôt que le manger, Globule snobant les jouets tout neufs pour préférer un bout de carton, Globule se jetant sur ses granulés comme si elle crevait de faim... possédant moi-même une lapine depuis quelques semaines, j'ai parfois retrouvé beaucoup de Myrtille dans Globule ! On sourit donc souvent, surtout quand des situations nous semblent familières.

Et si, au contraire, les lapins ne nous sont pas trop familiers, le manga possède sous ses airs de divertissement un petit côté didactique, Mamemoyashi évoquant tout du long ses découvertes pour rendre plus agréable la vie de Globule. Sous ses airs de manga pour enfants, Globule – Une vie de jeune lapin est en réalité davantage destiné aux plus grands, « l'histoire » étant surtout celle d'un jeune adulte se retrouvant responsable d'un animal. Les thèmes évoqués sont donc plutôt d'ordre pratique, comme la recherche d'un logement, la nourriture, les visites chez le véto, la gestion de la chaleur estivale...

L'ensemble est bien sûr plein de tendresse, avec un maître parfois dépassé, une amitié se construisant jour après jour et un lapin qui, bien évidemment, fait les quatre-cent coups. C'est mignon, c'est frais, et ça plaira sans doute également aux petits même si les subtilités du récit leur échapperont sans doute.

Côté édition, le papier est bien blanc et suffisamment épais, la tome souple et agréable à prendre en mains, aucune coquille n'est à déplorer et des bonus sont à découvrir sous la jaquette !

En bref

Globule - Une vie de jeune lapin remplit son contrat de manga tranche-de-vie attendrissant, sans pour autant tomber dans le gag naïf. Un jolie réussite.

7
Positif

Attendrissant et souvent drôle, mais pas culcul

Bourré d'infos bien intégrées

Le caractère de Globule, qui fait tourner son maître en bourrique

Negatif

Il faut adhérer au côté "histoires en quatre cases"

Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (235)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire