7

Critique de Camp Poutine #1

par vedge le ven. 17 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
Les jolies colonies de vacances

Vladimir Poutine, meilleur judoka en niveau sur le papier que Teddy Riner, est le super héros d’une URSS déchue à qui il a su redonner son lustre et son importance sur la scène mondiale.

C’est pourquoi des jeunes gens viennent de toute la Russie dans un camp de vacances, avec le fol espoir de gagner, au terme de deux semaines d’entraînement paramilitaire, le droit de passer quelques instants avec Poutine.

Tout cela semble clair sur le prospectus, mais dans les faits, de rancœur en mensonges, la situation dégénère assez vite.

Le dessin d’Anlor déploie un style vif, orienté plutôt ados, tandis que l’histoire prête à ces enfants, des pensées, des positions extrémistes et des emportements d’adultes.

Ce groupe de jeunes est en condensé ce que peut être ce pays ; Peu de lanceurs d’alertes, des penseurs bâillonnés et la majorité qui suit le mâle alpha, puissant, violent et redouté.

Une histoire d’ados qui dit à mots couvert le défi d’un peuple, qui a su passer, en apparence sereinement, du communisme le plus sombre, au capitalisme le plus débridé, mais qui grade la nostalgie de la grande Russie. celle que seul un tyran, monarque de fait depuis 24 ans, pourrait reconstruire.

Rythme, action et réflexion sont au programme de ce premier tome qui laisse présager du meilleur pour la suite.

En bref

Arnaque au super héros pour des jeunes (et moins jeunes) russes accros à Poutine.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2035)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire