7

Critique de Le petit tabarnak

par ginevra le ven. 24 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
Gros mots québécois et petits enfants.

Au Québec, il y a des gros mots que nous ne comprenons pas toujours en France. Pourquoi tabernacle, calice, ciboire ou hostie sont-ils des "gros mots" là-bas? Si je me rappelle bien, il y a un contexte historique à cela.

Dans cet album d'abord destiné à la jeunesse (mais avec lequel je me suis régalée), le papa du petit Jules lâche un énorme "Tabarnak!" après avoir écrasé son doigt avec un marteau… Devant sa rogne, Jules s'enfuit et demande à ses copains ce que ce juron veut dire. Pour le 1e c'est une sorte de dragon, pour le 2e une grave maladie, pour le 3e un méchant dictateur. Finalement c'est le curé qui leur montre ce qu'est un tabernacle…

Voilà une histoire très rigolote qui va faire réaliser à beaucoup de parents que nous utilisons des mots pas toujours convenables devant nos enfants (ou petits-enfants) sans leur expliquer leurs sens et/ou pourquoi il ne faut pas les utiliser.

Les graphismes et les textes de Jacques Goldstyn sont absolument irrésistibles.

Si je ne comprends pas toujours nos amis québécois à l'oral, j'ai parfaitement compris l'humour gentil de cet album à découvrir sans attendre.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1513)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire