7

Critique de Marvel Two-In-One #2

par Auray le sam. 15 juin 2019 Staff

Rédiger une critique
Marvel 2-In-One tome 2, pour 2 Fantastiques 2 l'univers Marvel ( 2 rien)

Marvel 2-In-One, comme je l'ai spécifié dans le titre avec amusement, en est à son deuxième et dernier tome. Celui-ci est bien plus un pot-pourri que le précédent, de plus, nous n'avons pas les mêmes dessinateurs... sentira-t-il encore le parfum du renouveau ?

On suit dans les épisodes 7 à 10 la suite des aventures de La torche et de La Chose sur l'univers parallèle présenté précédemment dans une recherche désespérée de leurs compagnons. Les dessins de Ramon K. Perez (Wolverine & The X-Men, All-New Hawkeye, Nova...) ne sont pas forcément les meilleurs sur les visages des héros, il n'a pas l'air d'avoir l'habitude de les dessiner, et ça se sent. À plusieurs reprises, j'ai parfois eu du mal à les différencier, notamment le passage où ils sont redevenus humains. Le rendu final souffre forcément de la comparaison avec les artistes du premier volume, Jim Cheung et Valerio Schiti. Pourtant, il ne se loupe pas sur les scènes d'anthologie, comme celle du désert avec l'hallucination de Sue (?), ou dans les moments plus intimistes d'amitié virile. Il faut dire qu'encore une fois Chip Zdarsky (Howard The Duck, Star-Lord, The Spectacular Spider-Man et bientôt Spider-Man : Life Story) sait écrire ces petits moments-là.

Sinon, permettez-moi une ellipse : en fait nous commençons tranquillement ce gros Marvel 100% par un annual qui se penche sur Fatalis. Ça se lit plutôt bien, malgré des dessins assez sobres de Declan Shalvey, vu sur le scénario du très bon Deadpool vs. Old Man Logan, ou sur Return of Wolverine (disponible en juillet en softcover chez nous). L'histoire le veut comme ça, mais peu de décors sont aperçus et les couleurs sont fades, sauf pour les scènes d'enfance de Victor. Mais pour ceux qui ont suivi Secret Wars depuis le début, autant dire que l'on voit enfin la fameuse scène où Fatalis sait ce qui lui est arrivé entre la fin de son règne et son retour sur Terre. Un moment-clé de l'histoire, c'est sûr !

Par ailleurs, le onzième épisode lui est également consacré lors du dialogue entre la Chose et Monsieur Fantastic (à lire après Fantastic Four : Fourever) . Un magnifique épisode illustré par Ramon K. Perez qui vaut son achat à lui seul. On a cette fois, l'explication du retour de Fatalis et de Reed, puis, le lien entre ses deux causalités.

Si, on veut perfectionner cette lecture, il vaut mieux avoir lu Infamous Iron Man 600 (sofcover Avengers Legacy 7), ou le Spectacular Spider-Man 309 dans son propre softcover de ce mois-ci, pour voir ce qu'il est advenu du Multisect. Je rajouterais presque le Fantastic Four d'Hickman une solution pour tout, en Deluxe, pour comprendre ce qu'est le conseil des Reed, mais on ne va pas abuser.

Enfin, le chapitre final se concentre sur le frère et la sœur, soit Sue et La Torche, avec ses non-dits, ses rancoeurs, pour mieux se consacrer rapidement sur l'action, et surtout terminer le chapitre Rachna Koul... trop expédié ? Peut-être, mais au moins, on lui a donné une fin digne de ce nom, et qui sait, on la reverra peut-être, car que ça soit par son caractère ou pour ses pouvoirs, c'est un personnage où il y a de nombreuses possibilités de scénarios.

À part l'histoire principale, nous avons une galerie qui illustre bien le retour en fanfare des Fantastiques en librairie, toutes, sans exception, sont superbes. Il faut dire qu'il y a des artistes de renom comme Nick Bradshaw, Paul Renaud (il en signe 3!), Alan Davis et même Chip Zdarsky lui-même... et les moins connus font aussi du très bon travail, on peut citer Pyeongjun Park ou Jay Anacleto, Paco Medina, Philip Tan.

Un Marvel 2-In-One peut-être un peu moins bon côté dessins, mais qui se rattrape bien dans les scènes les plus épiques. Son point fort reste Chip Zdarsky, qui passe de dialogues intimistes à des moments plus explicatifs, mais sans lourdeur. Pour ceux qui ont aimé Secret Wars ou les 4 Fantastiques, il s'agit de fermer la boucle ouverte par Secret Wars ou le cycle d'Hickman, pour mieux se tourner vers l'avenir.

En bref

Peut-être moins bon dans les dessins, mais ce Marvel 2-In-One nous offre au niveau du scénario ce que l'on attendait de lui : des scènes oubliées de Secret Wars, à une logique explication du retour des 4 et de Fatalis... nous pouvons attaquer sans crainte le nouveau 100% Fantastic Four : Fourever.

7
Positif

Les moments intimes comme spectaculaires de nos héros sont réussis

L'explication logique du retour de Fatalis et de Reed

Une fin pour Rachna Koul

L'ensemble des couvertures

Negatif

Le manque d'explication laissé par l'absence de Spectacular Spider-Man 309 ou d'Infamous Iron Man 600 pour les derniers chapitres, qui, de plus, se lisent après Fantastic Four : Fourever, vous suivez toujours ?

Le dessin et les couleurs trop sobres en général sur l'annuel, ou les visages qui se confondent entre La Torche et La Chose lorsqu'ils sont humains

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (263)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Marvel Two-In-One
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Laissez un commentaire