Aventurières à forte personnalité

Cet album arrive 25 ans après le premier tome des Mondes d’Aldébaran paru en 1994.

On y retrouve tout ce qui fait le monde de Léo.

Sa vision pessimiste de l’humanité, dont la majorité des êtres humains qui la compose sont bornés, intellectuellement limités et antipathiques ; Seule les femmes, fortes, courageuses et intelligentes sortent du lot.

Avec ce deuxième tome, Kim et Manon sont plongés dans des luttes de pouvoir politiques qui mettent en danger leur exploration d’un nouveau monde.

Le dessin de Léo a toujours cette fluidité pleine de grâce et cette inventivité dans la faune et la flore des planètes visitées.

Ce dessin est rehaussé avec justesse par la mise en couleur de Florence Spitéri.

Le format un peu plus long en nombre de page de chacun des tomes permet au lecteur de mieux s’immerger dans le récit et l’univers proposé.

On sent dans ce deuxième tome les dangers qui guettent les héros sont aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Léo construit des mondes mais explore aussi la nature humaine.

Un récit de SF percutant dont on ne peut se lasser.

En bref

Kim et Manon héroïnes féminines au fort tempérament de Léo, poursuivent leurs aventures entre intrigues politiques, explorations surprenantes et doutes sentimentaux. Un récit SF percutant.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Mondes d'Aldébaran - Retour sur Aldébaran
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)