8

Critique de Seven Deadly Sins #27

par snoopy le ven. 5 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Vite la suite!

L’arc des ten commandments continue de nous séduire et de nous bluffer dans ses évolutions. L’auteur prend son temps et ne se contente pas de simples affrontements qui s’enchaînent à la queu leu leu et c’est cette originalité qui propulse la série au rang de coup de cœur très régulièrement. Certains membres ont été définitivement mis hors d’état de nuire, d’autres ont retournés leurs vestes et les derniers attendent bien sagement de pouvoir mettre la pâtée à nos sins. Dans ce nouvel opus, nous allons enfin pouvoir découvrir le dénouement de l’épreuve de Diane et de King puis Nakaba Suzuki va doucement nous diriger vers les prochains et ultimes affrontements de cette partie de l’histoire qui sera d’ailleurs peut être la dernière. Un programme fort passionnant qu’on a hâte de dévorer !

« Just so good ! »

Même les tomes de transition assurent sans problème le spectacle. On assiste enfin au choix fait par King qui dans la peau de Gloxinia se voit contraint de revivre les instants les plus sombres de l’existence de son ancêtre. La superposition de ce que King a vécu par le passé et ce qu’il est en train de vivre nous permet de cerner pleinement sa réaction. En résulte un très bon dénouement !

Après King, c’est au tour de Diane qui en pleine discussion avec Gowther et son créateur est interrompue par le fameux Zeldris. D’une puissance phénoménale, Diane n’a d’autre choix que d’écouter le marché proposé à Dolor à l’époque, rejoindre les ten commandments ou la mort. Un choix cornélien qui semblait sans issue mais c’était sans compter sur la malicieuse Diane dont la réaction va scotcher tout le monde sur place. Une fin d’épreuve qui fait son petit effet et prête largement à sourire. Suite à cette touche d’humour rafraîchissante, on assistera à quelques évolutions et changements de mentalités. Des petits épisodes qui plaisent tant ils contribuent à la richesse des personnages, ce qu’on espérait pour Diane et King arrive enfin et teint le récit de rose bonbon l’espace d’un instant. Gowther a également le droit à son petit déclic alors soutenu par Diane, les sins sont donc réunis et se préparent lentement aux prochains affrontements qui risquent de faire mal.

Merlin en aura d’ailleurs droit à une avant-première, la magicienne qui depuis le début a pris sous son aile Arthur s’inquiète d’avoir perdu toutes traces de lui et tente désespérément de le localiser. Sauf que le royaume du jeune héros est tombé entre les mains du puissant Zeldris et que même pour une magicienne de haut rang le retour de flamme est franchement balèze. Une chose en entraînant une autre, Elizabeth va également être confrontée au démon l’espace d’un court instant. Au vu de la tournure que prennent les événements, l’émotion va probablement battre son plein dans les prochains tomes. En attendant, le présent opus nous laisse sur une dernière scène bien sombre qui ne présage absolument rien de bon !

En bref

Après le chapitre de l’épreuve qui se termine en beauté, l’auteur relance son intrigue de plus belle avec la promesse de nous faire vivre de très beaux affrontements dans les prochains opus mais aussi des moments d’émotions bouleversants. Il prend le temps de faire évoluer les relations et les mentalités de ses personnages tout en teasant sur ce qui les attend dans la suite. Nakaba Suzuki sait vraiment faire pour nous mettre en appétit ! Vivement !

8
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (458)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Seven Deadly Sins
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire