7

Critique de Banale à tout prix #7

par snoopy le mar. 16 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Encore un beau moment de lecture.

Depuis un long moment déjà, les shôjo estampillés éditions Kana sont de très loin mes favoris du marché actuel. Banale à tout prix en fait bien évidemment partie, je ressens une affection particulière pour la série qui me séduit pour sa douceur, son humour attendrissant et le don de nous faire sourire avec un récit d’amour tout en simplicité. Déjà six tomes qu’on se laisse bercer par l’éveil des sentiments amoureux de nos deux personnages, le tableau que nous dépeint Nagamu Nanaji dégage toujours autant de fraîcheur et d’authenticité ! On aime !

« Sweet ! »

On débute la lecture avec la suite du chapitre rencontre avec mes beaux-parents, le passage tant redouté de toutes les belles filles stressées de ne pas plaire. On découvre avec plaisir les parents de Tsuru qui ressemble énormément à leur fiston. L’effet miroir de la relation Tsuru/Koiko/parents de Tsuru se révèle fort agréable, on sent déjà naître une certaine complicité et les voir faire quelques pas vers notre jeune héroïne pour qu’elle se sente acceptée et à l’aise offre un passage assez adorable.

Dans la suite, on se rendra compte que même si la mentalité de Koiko évolue doucement la barrière entre les élèves au top de la hiérarchie et elle reste malgré tout un obstacle. Une idée que la jeune femme ne parvient pas à dépasser pour le moment, ce qui lui jouera quelques mauvais tours. Encore une fois les deux jeunes gens nous livrent un tendre spectacle avec d’un côté une Koiko terriblement tourmentée et de l’autre un Tsuru toujours aussi classe et sincère. Nice !

Vient ensuite la question de savoir si finalement vivre un amour passionné ne serait pas en réalité ce que Koiko désire depuis le début, notre héroïne va d’ailleurs prendre conscience du bonheur que lui procurent ses instants partagés avec Tsuru et tous ces moments passé à penser à lui. Des sentiments qu’on sent grandir au rythme des pages qui défilent. Leur premier rendez-vous est encore une fois un moment touchant d’authenticité et incroyablement rafraîchissant dans ce qu’il nous montre des pensées, des gênes et des rapprochements entre nos deux tourtereaux. Bien souvent dans la plupart des shôjo très classiques, la romance s’arrête une fois les personnages en couple, je ne compte plus les fois où j’ai été frustrée de ne pas pouvoir suivre leurs premiers pas. C’est une des raisons pour laquelle j’aime ce titre que je vous recommande si tout comme moi vous avez déjà ressenti ce petit goût de trop peu.

Enfin, on verra la petite intrigue autour de la sœur de Koiko évoluer doucement avec une perspective qui nous ravi et nous rend pour le coup très curieux de découvrir le prochain volume. Ceci en espérant que ce qu’on s’est imaginé à la vue de ces scènes prendra forme rapidement. Intéressant !

En bref

On ne se lasse pas de se laisser bercer par la romance pleine de tendresse imaginée par Nagamu Nanaji, le titre est clairement à mettre entre toutes les mains des lectrices désireuses de lire un récit d’amour doux et authentique ! Note : 7.5/10

7
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (467)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Banale à tout prix
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire