9

Critique de Blue flag #2

par Niwo le mer. 24 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Un doux parcours

Blue Flag fait beaucoup parler de lui car malgré sa simplicité, il parvient à toucher les gens et marquer de véritables zones d'ombre à découvrir. Un titre dont je n'attendais rien qui continue de me séduire, d'autant plus dans ce deuxième tome. C'est le début de l'été, le moment pour notre équipe de profiter et tenter de se rapprocher les uns des autres.

Toujours aussi captivant

La véritable force du manga est la facilité déconcertante de l'auteur pour parvenir à dépeindre un univers simple et réaliste. Bien souvent, lorsqu'il s'agit de slice of life mélangé à de la romance, le réalisme n'est pas très convaincant. Bien souvent, les réactions sont exagérées et les comportements des personnages stéréotypés. Dans ce tome encore plus que le premier, on a vraiment l'impression de suivre une bande d'amis qui ne comprennent pas la limite de leurs sentiments. Des adolescents qui se découvrent eux-mêmes et s'ouvrent aux autres. Et c'est ce genre de récit qui touche vraiment, qu'on a envie de suivre.

Et comme on pourrait s'en douter, la communication entre les personnages est assez difficile, faute de maturité. Chacun fait ses interprétations sans savoir ce qu'il en est réellement. Comme Tôma qui fait tout pour rapprocher Taichi et Futaba, persuadé que ces deux-là s'aiment en secret. Si on se resitue par rapport au début de l'histoire, Futaba aime Tôma, Tôma aime Taichi et Taichi aime possiblement Futaba. Un cercle assez intimiste et maladroit, perturbé par petites vagues par la meilleure amie de Futaba, visiblement amoureuse d'elle. Ce qui est très chouette, c'est qu'à aucun moment on ne peut se douter des révélations qui nous attendent, notamment lorsque Tôma et Itachi s'avouent aimer quelqu'un du même genre qu'eux.

Leurs évolutions

Taichi et Futaba se font entraîner par Tôma dans le groupe des supporters. Le principe ? Encourager l'équipe lors de la fête du sport au lycée. Le problème est que Futaba est très timide, bien qu'elle réussira au final à passer au-dessus. Taichi et Futaba continuent de passer du temps ensemble, à tel point que des sentiments semblent se former du côté de Taichi. Le hic, c'est qu'on a aucune idée de si Futaba le ressent aussi, ou si elle est toujours vers Tôma. Et encore une fois, ça fait partie du jeu, comme dans la réalité : on sait ce que l'on pense, mais on ne saura jamais ce que les autres peuvent penser ou ressentir. Et bien qu'en tant que lecteur, on ne soit pas directement impliqué, c'est tout de même frustrant car on aimerait savoir ce qu'il se passe dans leur tête.

La deuxième partie permet d'en apprendre plus sur le passé des personnages, et sur ce qui les attend dans le futur. On se concentre notamment sur le fait que Tôma ne veuille pas continuer ses études, bien que personne ne sache ce qu'il compte faire. Et même si je ne m'en doutais pas au moment de ma lecture, tout ce passage est essentiel pour que la fin du tome ait de l'impact. Dans le tome 1, on se basait sur le ressenti de Taichi et Futaba, mais cette fois-ci, Tôma est sur le devant de la scène. Et tout prend sens dans les dernières pages, lorsqu'on se rend compte des enjeux de la situation... Sans le développement du personnage, je pense que la scène n'aurait pas eu autant d'impact. Et encore une fois, c'est une preuve que l'auteur sait exactement ce qu'il fait, et que son œuvre a encore beaucoup à montrer. J'ai l'impression que chaque nouveau tome aura une fin frustrante qui nous donnera envie de découvrir la suite de ce pas, sans pouvoir le faire. Et si je devais comparer la fin du tome 1 à celle du tome 2, je dirais que cette dernière est pire. On est clairement en attente de quelque chose, afin de comprendre ce qu'il se passe et dans quel sens la situation va évoluer... Mais pour cela, rendez-vous au tome 3 !

En bref

Blue Flag est un titre réellement étonnant, malgré sa simplicité déconcertante. Un titre qui vous fait passer un excellent moment, avec des personnages qui pourraient faire partie de nos vies. Le récit sait surprendre quand il faut, sans pour autant aller dans l'excès : Il ne fait que montrer le chemin de la vie, parfois agréable parfois cruel. Un véritable coup de cœur à mes yeux, qui saurait ravir ceux qui y sont réceptifs.

9
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (276)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Blue flag
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire