7

Critique de Kick-Ass - The New Girl #2

par Auray le mer. 31 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
La frontière entre le bien et le mal

Steve Niles et Marcelo Frusin ont la dure mission de reprendre le flambeau sur le titre Kick-Ass, the new girl, de Mark Millar et de John Romita Jr. Ce premier est un scénariste connu par les fans de Spawn, quant au deuxième, il a oeuvré sur quelques épisodes de Transmetropolitan, qui a été réedité, il y a quelques années maintenant, chez Urban. Mais, on l'a vu également sur Hellblazer aux côtés de Warren Ellis. Deux valeurs sûres dont Mark Millar lui-même a vanté le talent sur les réseaux sociaux. Mais qu'en est-il vraiment ?

Disons-le rapidement, on reste heureusement dans la lignée du précédent tome, tant sur la narration, que sur le dessin. Ceux qui n'aiment pas le dessin de John Romita Jr seront peut-être ravis de la reprise, pour ma part, rien ni personne ne le remplace, mais on est quand même ravis de retrouver les visages que l'on a connus, même si ceux-ci sont moins détaillés, et, avec le petit côté personnel en moins. La colorisation de Sunny Gho reste pertinente, sans trop noircir les scènes nocturnes, ce qui désavantagerait au niveau de la fluidité, et vu qu'il y a pas mal de scènes d'action se déroulant la nuit, c'est plutôt pas mal.

Sinon, la narration reste efficace : elle est centrée sur la violence ou sur le dialogue interne de Patience, la nouvelle Kick-Ass. On ne s'ennuie donc pas une seule seconde, et on reste du coup dans l'empathie pour cet ancien vétéran de la guerre d'Afghanistan. D'ailleurs, cette donnée reste bien exploitée à un moment précis du livre. Sinon, la frontière entre le bien et le mal s'amincit de plus en plus, et l'équilibre retrouvé dans la vie de notre nouvelle héroïne est de plus en plus fragile, tout risque de péter dans ses mains d'un moment à l'autre au cours du récit. On ne sait juste pas encore quand ? Peut-être à la fin ?

Un tome qui aurait pu facilement enterrer la licence Kick-Ass, pourtant, il n'en est rien, certes mon John Romita Junior me manque, et me manquera toujours, pourtant j'ai pris beaucoup de plaisir de voir Patience essayer de se débrouiller dans une vie, qu'elle a certes choisie, mais qui risque d'être de plus en plus dangereuse... et ici, croyez-moi, elle prend déjà beaucoup de risques !

En bref

John Romita Jr et Mark Millar sont morts, vive Steve Niles et Marcelo Frusin ! La licence Kick-Ass sera prolongée dans l'esprit de l'oeuvre originale, avec un petit plus, un personnage féminin attachant et détonant !

7
Positif

Une reprise efficace et fidèle à l'esprit original

Un scénario fluide, centré sur l'action et la violence

L'idée de base du personnage de Patience en elle-même

Negatif

John Romita Jr va quand même fortement me manquer

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (267)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire