8

Critique de Clark Kent - Superman #2

par Blackiruah le mer. 14 août 2019 Staff

Rédiger une critique
Le faiseur de (bonnes) pizzas !

Oui je suis métis, oui j’ai des origines italiennes et croyez-moi quand on vous éduque avec la cuisine italienne, il n’y a rien de mieux qu’une pizza de là-bas. Pâte fine, petit fumet d’huile d’olive et des mets raffinés posés délicatement sur la préparation. Bref… J’en fais trop mais c’est délicieux. Et justement, étant de passage en Italie pour mes vacances, j’ai pu en consommer à foison avec plaisir (et gourmandise). Une valeur sûre reste une valeur sûre.

Tout comme mon saint Bendis, qui reste un gage d’une certaine qualité, au moins dans la narration, qui parvient toujours à livrer des œuvres faciles à lire en y instaurant une fluidité assez dingue.

Arrivé chez DC, il est de suite mis à la tête de la franchise du kryptonien en récupérant les séries “Superman” et “Action Comics”. Astucieusement, Urban Comics propose ce run en rassemblant les 2 séries sous le même nom “Clark Kent - Superman” dont ce second volume rassemble le premier arc de la série “Action comics”.

Alors que Brian M. Bendis se concentrait essentiellement sur Superman dans le titre éponyme, ici, il va plutôt se focaliser sur la vie du journaliste Clark Kent et sur l’étrange affaire des incendies qui ravagent Metropolis. Ainsi, l’auteur propose ce qu’il sait faire de mieux : d’une part, il bouscule la vie du héros en changeant complètement son statu quo, notamment dans sa vie de couple, et innove avec une étrange organisation et un nouvel ennemi. Mais là où j’ai retrouvé ce délicieux goût d’huile d’olive, c’est évidemment dans la narration et les dialogues rythmés qui rendent toujours la lecture agréable.

Et pour couronner le tout, le scénariste donne vie au journal que ça soit à travers l’affaire de la disparition de Loïs Lane, la dynamique entre les différents journalistes, tout fonctionne à merveille, bien aidé par quelques mécaniques malicieuses (comme les premières pages de chaque chapitre présentant un PC d’un des protagonistes avec pleins de post-its sur le bureau et l’écran résumant).

Graphiquement, Brian M Bendis est accompagné de grands artistes à commencer par Patrick Gleason qui excelle toujours autant dans l’expression des personnages et le style iconique. Dommage qu’il ne soit pas sur l’ensemble de l’arc même si les remplaçants (Yannick Paquette et Ryan Sook) rendent une copie propre mais restent en deçà lorsqu’il s’agit de donner de la classe à Superman.

En bref

J’avais des doutes lors de l’annonce de Brian M. Bendis sur le héros au slibard rouge mais force est de reconnaître que le bougre en a encore sous le pied. Ses idées amènent un vent de fraîcheur à la franchise tout en retrouvant un vrai parfum iconique qui donne une stature terriblement iconique. Avec “Action comics”, l’auteur se tourne vers un style plus policier avec une mafia secrète et extrêmement bien organisée et explore la relation Clark / Loïs qui chamboulera la vie du héros… En puisant dans ce qu’il sait faire de mieux, Brian M.Bendis réalise encore une démonstration de qualité qui vous rappellera que lui aussi sait faire des bonnes piz... Euh des bons comics !

8
Positif

La recette Bendis marche à merveille

un nouveau statu quo intriguant du côté du Daily Planet

Patrick Gleason, le seigneur du crayon !

Negatif

Patrick Gleason non présent sur tout l’album

Adieu le couple Loïs Lane / Clark Kent ?

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (490)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Clark Kent - Superman
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire