8

Critique de Redneck #3

par Le Doc le sam. 28 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
"Si tu veux de moi, je suis à toi. Toujours et à jamais."

Le tome 3 de Redneck compile les épisodes 13 à 18 de la série du scénariste Donny Cates et du dessinateur Lisandro Estherren publiée aux Etats-Unis par Image Comics.

Après un nouvel aperçu du passé de Bartlett qui aura son importance pour la suite, l'action reprend directement là où le précédent tome s'était terminé. Après le massacre de Waco, Bartlett s'est enfui pour protéger une Perry bien mal en point après que la jeune fille a appris la vérité sur ses origines. La situation semble être bien comprise pour le sympathique vampire qui se dirige vers le soleil levant. Mais il en faut plus pour se débarrasser des Bowman et la famille réunie va devoir trouver un nouvel endroit pour se cacher. 

Les Bowman vont alors se réfugier dans la ferme d'un clan de vampires d'Austin...la ferme de July, l'e-petite amie de Bartlett. À leur dernière rencontre, Bartlett avait fait de July un vampire, car il ne supportait pas de la perdre à cause du cancer. La jeune femme n'avait pas bien réagi à sa transformation...mais le temps a passé...

Avec ce troisième arc narratif, Donny Cates amorce un changement de rythme. Tout en distillant de nouvelles informations sur le fonctionnement de la société vampirique de cet univers, le scénariste prend le temps de poser ses personnages, de les approfondir un peu plus (notamment Greg et Seamus) et de développer leurs relations. En centrant les quatre premiers chapitres de ce volume sur la dynamique familiale, Donny Cates livre de beaux dialogues, très bien écrits comme la discussion entre Greg et son père JV et les instants partagés par Bartlett et July. 

Il y a un côté "mise au point" qui fonctionne bien dans ces épisodes. Et je me dis que vu la manière dont je l'ai résumé, l'ensemble tiendrait presque du soap romantique et familial...mais les dessins rugueux de Lisandro Estherren et un passage hyper-violent rappellent bien que nous sommes ici dans une série d'horreur. 

Je n'en dirais pas plus sur ce qui arrive dans les deux derniers chapitres, ce serait entrer dans le domaine du divulgâchis. Mais Donny Cates a bien préparé son coup...l'idée a déjà été utilisée, mais elle est très efficace et ce qui arrive dans le #18 prend au coeur et remue les tripes. Cates ne ménage pas ses vampires texans et c'est vraiment très, très bon ! 

En bref

Amour, action, drame et horreur...le cocktail réussi d'un titre qui ne montre pas de signes d'essoufflement.

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Redneck
8
Redneck T.2

Redneck T.2 Staff

Lire la critique de Redneck T.2

8
Redneck T.1

Redneck T.1 Staff

Lire la critique de Redneck T.1

Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)