La ligue des jeunes bambins

Bon, ici nous avons un Urban Kids un petit peu plus spécifique que d'habitude, puisque celui-ci est inspiré de la série d'animation Young Justice de 2010, ou la nouvelle ligue des justiciers pour la France, elle-même se calant sur le comic Teen Titans de Geoff Johns des années 2000. Si vous n'avez pas allumé votre télévision depuis longtemps, sachez qu'une séance de rattrapage est proposée en introduction. Elle reste dans la qualité toujours exceptionnelle de cet éditeur, dans un souci d'éduquer le jeune lecteur.

Et, ici le public sera plutôt un jeune adolescent je dirais, ou encore mieux, un fan du dessin animé, car ces épisodes complètent ce dernier. D'ailleurs, une introduction fait le lien entre le papier et celui-ci, car il correspond au moment de la délivrance de Superboy hors de sa capsule située dans le laboratoire de recherche génétique Cadmus. À la fin de cet épisode, on retrouve les membres de l'équipe finalisée, et, également les vrais chefs d'orchestre de ce livre.

Car Art Bathalzar et Franco ne sont pas débutants dans ce genre, puisqu'ils ont participé à des récits encore inédits en France, comme Tiny Titans et Superman Family Adventures. Tout y est pour charmer nos bambins à tête blondes, ou brunes, tout en respectant le plus classique des comics américains : les petites amourettes entre le sombre mais beau Superboy et la sympathique Miss Martian, l'ombre de leurs sosies adultes qu'ils affectionnent mais que jamais ne pourront comprendre leurs émois, et on remarque qu'ils font également des erreurs de débutants mais évidemment ça finit toujours bien. Il faut dire que les méchants ne le sont pas vraiment, on a à un pseudo Capitaine crochet, ou, le joker avec un visage plus doux, et c'est tant mieux, on ne veut pas que nos enfants fassent des cauchemars quand même.

Car Art Bathalzar et Franco ne sont pas débutants dans ce genre, puisqu'ils ont participé à des récits encore inédits en France, comme Tiny Titans et Superman Family Adventures. Tout y est pour charmer nos bambins à tête blondes, ou brunes, tout en respectant le plus classique des comics américains : les petites amourettes entre le sombre mais beau Superboy et la sympathique Miss Martian, l'ombre de leurs sosies adultes qu'ils affectionnent mais que jamais ne pourront comprendre leurs émois, et on remarque qu'ils font également des erreurs de débutants mais évidemment ça finit toujours bien. Il faut dire que les méchants ne le sont pas vraiment, on a à un pseudo Capitaine crochet, ou, le joker avec un visage plus doux, et c'est tant mieux, on ne veut pas que nos enfants fassent des cauchemars quand même.

Sinon, je préciserais que ces deux derniers épisodes furent mes préférés, car ils présentent correctement, et de manière simplifiée, l'histoire de DC et de toute l'équipe au complet, soit Robin, Kid Flash ou Aqualad et Miss Martian. De quoi peut-être donner envie, plus tard, d'attaquer les bouquins de papa ou maman. Surtout que les fiches de personnages sont faites pour cela, et nomment les personnages originaux. Elles se glissent entre chaque chapitre, et sont encore une fois, d'une qualité indéniable.

Un livre plutôt réussi dans son ensemble, seul l'épisode avec le Joker m'a moins convaincu, car cet épisode était moins important pour l'histoire en général. Les fiches de personnages, l'introduction, l'humour, et les images ressemblant à un épisode télévisé attireront certainement le jeune public vers cet Urban à petit prix (dix euros).

En bref

Robin, Kid Flash, Aqualad, Miss Martian et Superboy sont la nouvelle génération de la ligue des justiciers, disponible dès à présent dans un format papier, soit une édition adaptée pour les jeunes adolescents qui veulent s'initier au genre super-héroïque, et surtout pour les amateurs du dessin animé. De quoi leur donner le goût de la lecture... de comics.

7
Positif

le dessin adapté du dessin animé

l'humour

quelques histoires adaptant la longue histoire DC d'une manière tout à fait honorable

l'introduction et les fiches personnages

Negatif

le chapitre Superboy et du Joker ne m'a pas convaincu dans son ensemble

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (412)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)