7

Critique de Buscavidas

par ginevra le mar. 8 oct. 2019 Staff

Rédiger une critique
Noir, c'est noir... très noir

Buscavidas (que l'on peut traduire par Cherche-vies) est un étrange personnage qui collectionne les vies des gens qu'il croise. Il excelle à faire parler d'eux ses interlocuteurs et il range soigneusement leurs récits dans des classeurs étiquetés "histoires d'amour" ou "histoires de suicide"…

Tranches de vie plutôt sinistres et rendus encore plus angoissante par les graphismes en N&B d'Alberto Breccia (beaucoup plus noir que blanc). En préface, l'éditeur rapporte les paroles de l'auteur expliquant avoir "dessiné [Buscavidas] pendant la tyrannie… et truffé de clés cachées". Hélas peut-être trop bien cachées pour nous 30ou 40 ans après, mais partiellement expliquées dans la préface.

Carlos Trillo a écrit des nouvelles qui ne dépareraient pas dans "Les histoires à ne pas lire la nuit" collectées par Alfred Hitchcock. Les personnages sont la plupart du temps ignobles, à commencer par Buscavidas lui-même, et/ou totalement pathétiques.

À noter que cette édition est à moitié remplie des dessins préparatoires qu'Alberto Breccia avait réalisés pour ces nouvelles.

À ne pas lire pendant des périodes de déprime.

En bref

À ne pas lire pendant des périodes de déprime.

7
Positif

Les graphismes en N&B torturés d'Alberto Breccia

Les histoires sombres de Carlos Trillo

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Laissez un commentaire