Il y a bien longtemps...dans une galaxie qui fait peur, très peur...

Pour échapper à un escadron de chasseurs TIE, la commandante de l'Alliance Rebelle Lina Graf n'a pas d'autre choix que de poser son vaisseau endommagé sur la planète la plus proche...Mustafar ! À peine arrivés, Lina et son équipage se rendent vite compte que l'endroit n'est pas vraiment accueillant. Mais pour trouver un moyen de repartir, ils sont obligés de pénétrer dans l'inquiétante forteresse qui semble être le seul bâtiment qui se trouve sur cet enfer de lave...sans se douter de l'identité du propriétaire des lieux...

Le scénariste Cavan Scott, l'un des auteurs de la série Star Wars Adventures, a imaginé ce fil rouge pour la mini-série anthologique Dark Vador : Les Contes du Château qui propose plusieurs récits qui ajoutent une touche horrifique aux aventures des héros de la Saga des Etoiles. Le mélange des genres est réussi, idéal pour tous les lecteurs, les plus jeunes (puisque IDW s'occupe des BD "Jeunesse" de Star Wars) et les plus grands qui ne manqueront pas (pour les fans d'horreur) de relever de très sympathiques références (les vampires de la Hammer...quoi de plus normal avec la présence de Christopher Lee en comte Dooku...ou encore l'excellent The Wicker Man de Robin Hardy).

Pour se donner du courage...ou pour se dissuader (sans succès)...de poursuivre leur aventure sur Mustafar, Lina Graf et ses amis se racontent des histoires. Des histoires de fantôme (avec les héros de Star Wars Rebels), de vampires (avec Obi-Wan et le comte Dooku), de sorcières (avec Han Solo et Chewbacca), de sacrifices rituels (avec les Ewoks). Mais le plus effrayant reste le Seigneur de la forteresse de Mustafar...

Des contes très bien ficelés, aux ambiances très différentes, certaines plus légères, d'autres un peu plus sombres selon les styles des dessinateurs (Chris Fenoglio et Corin Howell pour la première catégorie, Kelley Jones et Robert Hack pour la seconde). La lecture est très agréable et le dernier épisode boucle efficacement la boucle en étant plus tourné vers l'action, avec des protagonistes qui mettent à contribution les leçons apprises dans chaque histoire. 

Dereck Charm, qui dessine régulièrement Star Wars Adventures, illustre le périple de Lina et de ses compagnons avec son trait simple, pas très chargé en détails, parfois un peu grossier mais qui ne manque pas ici de bonnes idées visuelles pour coller à l'ambiance voulue, avec des ombres pesantes et aussi des couleurs très vives pour rendre l'aspect quasi-apocalyptique de Mustafar.

En bref

Suite au succès de cette très bonne mini-série, IDW a renouvelé l'expérience avec une suite dont la publication s'achève aux Etats-Unis cette semaine, juste à temps pour Halloween. En attendant une traduction que Delcourt nous réserve très certainement pour l'année prochaine.

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)