8

Critique de Given #5

par snoopy le mer. 6 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Réaliser ça... m'a sacrément secoué

Gros coup de cœur depuis ses débuts, Given ne cesse de charmer avec ses intrigues émouvantes, ses personnages bien construits et attachants à travers les épreuves qu'ils ont vécues, un univers autour de la musique bien ancré et une patte graphique qui régale nos yeux de lectrices. Si vous ne vous êtes toujours pas penché sur le titre, vous passez à côté de très belles histoires certes souvent tristes mais narrées avec talent. Dans le précédent volume, Natsuki Kizu nous a une nouvelle fois bluffé d'émotion en nous livrant les clés pour comprendre la relation très complexe qui lie Akihiko/Uegetsu. Sans s'en rendre compte, on retenait son souffle durant toutes ces scènes où l'auteur s'est appliqué à nous dépeindre ce sentiment d'amour et de haine si subtil et encore une fois lié très étroitement à la musique. Brisé par le poids de sentiments trop lourd à porter, Akihiko va se montrer terriblement cruel en bafouant ce qu'éprouve Haruki pour lui depuis si longtemps. Cette scène d'une tristesse infinie nous a marqué les esprits. La fin se voulait plus positive, on espère voir les personnages se relever et aller de nouveau de l'avant. Ce cinquième volume tient une nouvelle fois toutes ses promesses et nous fait vibrer d'émotion !

Il y a plusieurs très beaux moments dans ce nouvel opus à commencer par la prise de conscience de Akihiko qui encore une fois est subtilement mise en scène. Ce dernier va peu à peu réussir à cerner ce qui le rend vraiment heureux et qu'il avait quelque part perdu lors de sa relation avec Uegetsu. Le voir retrouver petit à petit sa joie de vivre et son amour pour la musique grâce aux nombreux moments de complicité passés avec Haruki donne beaucoup de crédit à l'évolution de ses sentiments et de l'état d'esprit dans lequel il se trouve à la fin du tome. Ses nouveaux sentiments vont atteindre leur apogée durant le concert et une confrontation qui nous marquera aura lieu à la fin de celui-ci.

En fin de volume, on aura l'immense joie de voir une nouvelle relation prendre son envol. Natsuki Kizu a encore une fois très bien joué ses cartes car non seulement on y croit à ce changement et on heureux de ce dernier mais en plus elle est venue à plusieurs reprises mettre en avant le fait qu'Haruki n'y croyait plus. Un très beau passage !

Comme je le disais un peu plus haut,  le concert donné par nos musiciens en herbe nous a encore fait frissonner tant l'auteur réussit avec quelques paroles et à travers sa mise en scène pensée pour véhiculer les émotions des perosnnages avec force à nous emmener avec elle. Bien évidemment toute la préparation avant le concert était intéressante, le stress, les répétitions mais aussi les difficultés pour Mafuyu d'écrire sa chanson et son échange avec Uegetsu donnent de la profondeur à ce concert.

Enfin, Uenoyama se laissera aller à quelques petites confidences. On ne peut alors s'empêcher de ressentir un pincement au cœur en découvrant ce qu'il ressent pour Mafuyu. Ce sont des sentiments complexes qu'une fois de plus Natsuki Kizu retranscrit avec justesse. Alors j'aime énormément tous ces questionnements mais pour le moment il n'y a que le côté dramatique de cette histoire d'amour qui ressort. J'espère que l'auteur saura faire évoluer son récit vers quelque chose de beaucoup plus doux même si le fait qu'elle prenne son temps ne me déplaît absolument pas. J'ai également adoré le petit bonus en fin de tome qui vient booster le changement d'esprit d'un des personnages.

En bref

Natsuki Kizu nous régale encore une fois en réussissant à faire évoluer ses intrigues amoureuses de manière juste et très émouvante. Sans oublier la musique qui reste très présente et nous livre quelques scènes fortes. On aime, on adore, on est impatient de lire la suite! Coup de cœur ! Note: 8,5/10

8
Positif

L'émotion toujours au coeur du récit

Des évolutions crédibles dans les sentiments des personnages

Une perspective qu'on attendait avec impatience se réalise et nous enchante

La musique, booster d'émotion

Uenoyama, touchant lors de ses confidences

Une mise en scène toujours aussi efficace

Le trait, un délice

Negatif

Le couple Mafuyu/Uenoyama un peu trop en retrait depuis un moment

snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (484)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Given
4
Given T.2

Given T.2

Lire la critique de Given T.2

9
Given T.2

Given T.2 Staff

Lire la critique de Given T.2

Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Laissez un commentaire