8

Critique de Berserk #4

par Tampopo24 le mer. 13 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Rentrer dans le coeur du sujet

Ça y est, je peux dire que je suis mordue. Depuis la rencontre de Guts avec Griffith dans le tome précédent et les débuts du flashback retraçant son passé, l'histoire me passionne. Le mangaka donne enfin matière à apprécier son héros quand on voit les turpitudes qu'il a dû subir en grandissant et ça confère une toute autre dimension à la saga.

Nous découvrons donc un tout jeune Guts, qui trouvé par le chef d'une compagnie de mercenaire, grandit avec eux. Il doit travailler pour gagner sa pitance. Il est donc très tôt sur les champs de bataille et s'entraîne durement avec son épée trop grande. Il a déjà une hargne incroyable et une chance de cocu pour survivre ainsi à tant de situations difficiles. Dans un rythme effréné, nous assistons à son enfance où il passe de siège en siège, de combat en combat et surtout d'une déconvenue à l'autre. C'est terrible à voir. L'auteur ne nous épargne rien, notamment dans les premières pages de ce tome avec une scène évidente et pourtant insoutenable. Mais il faut bien ça pour montrer à tous la force du désir de vivre de cet enfant !

Vient ensuite la rencontre fatidique avec celui qui sera, j'en suis sûre, sa nemesis : Griffith. Kentaro Miura en fait une sorte de créature messianique assez incroyable, à la tête d'une troupe de mercenaires qui sort de l'ordinaire. Pour le moment, on l'a encore peut vu à l'action mais les rares fois où c'est le cas il est d'une efficacité froide et d'une virtuosité rare, ce qui le rend fascinant. A côté de lui, il y a la belle Casca, personnage féminin fort que je ne demande qu'à découvrir. Leur trio avec Guts, composé de personnalités tellement différentes, sera probablement l'un des moteurs des prochains tomes que j'ai hâte de découvrir.

Du coup, j'ai beaucoup aimé la construction de ces personnages au fil des pages. Guts passe du anti-héros banal, à une figure bien plus torturée et tortueuse. A ses côtés, Griffith et Casca intriguent. Tout ça en plus se déroule dans un paysage médiéval brutal, mais ô combien bien dessiné. Il me manque juste un peu de géopolitique pour corser les choses.

En bref

Une série qui prend enfin son envol grâce au développement intelligent de son héros. Ça touche le lecteur et on accroche enfin, si le côté trop bourrin nous gênait. Les nouveaux personnages sont en plus plein de charisme et essentiel pour la suite, on le sait. Ça donne hâte d'avancer !

8
Positif

Une meilleure écriture des personnages

Des petits nouveaux charismatiques

Un scénario plus fin

De la Dark-fantasy classique mais bien faite

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Berserk
8
Berserk T.24

Berserk T.24 Staff

Lire la critique de Berserk T.24

9
Berserk T.23

Berserk T.23 Staff

Lire la critique de Berserk T.23

Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)