7

Critique de Le boiseleur

par vedge le ven. 15 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux

Dans un écrin de dorure se cache un conte entre douceur et douleur.

Un jeune apprenti sculpteur, amoureux à l’excès des oiseaux et de leur chant, et n’ayant pas les moyens d’en acheter, décide d’en sculpter un.

Dans un rebut de bois tendre, il sculpte avec passion un beau rossignol qu’il peint de mille atours.

La jeune fille de son maître le découvre et l’accapare pour son anniversaire.

Ses amies, leurs parents, envieux, en commande de même.

Alors le jeune homme n’arrête plus de sculpter, dans le bois, le plumage charmant de mille races d’oiseaux.

Mais le ramage n’existe pas sur les reproductions et soudain, il prend conscience de l’impact de son empressement à bien faire et à être reconnu sur les volatiles, objet de sa passion, et sur la ville.

Pourtant, comme dans un conte, la fin lui permet de renouer avec le bonheur.

A la douceur, un peu triste, du récit, répond un dessin qui l’est de même ; Couleurs un peu éteintes, ambiance d’ombres et de clair-obscur.

Le trait est doux, sans être trop précis, afin de mieux incarner l’univers du conte.

Des pages et des doubles pages expriment superbement la douce rêverie de cet adolescent, focalisé sur ses passions ; Comme cette double page où, figurant couché sur la page de gauche, on voit son rêve sentimental et enamouré sur la page de droite.

Un intermède de tendre douceur bienvenue, dans un monde qui en manque cruellement.

En bref

Un jeune sculpteur talentueux devient célèbre en dupliquant, dans le bois, le corps et le plumage de dizaine d’oiseaux, dans une cité qui résonne de mille de leurs chants. Las, une sculpture, si elle en a le plumage, n’en a pas le ramage.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)