7

Critique de Corto Maltese #15

par vedge le jeu. 28 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Dans l’ombre de Corto

Ce nouveau tome des aventures de Corto se place chronologiquement avant la « Ballade de la mer salée ».

Il finit donc avec Corto attaché sur un radeau, pour expier on ne sait désormais quel hypothétique crime.

L’œuvre de Pratt est suffisamment large, ambigüe dans son interprétation qu’elle se prête aux reprises, pour peu que rêverie et philosophie s’y retrouvent.

A partir du roman d’aventures, mais aussi de personnages excentriques ayant existés (August Engelhardt) les auteurs nous déracinent nous transportant dans l’espace et le temps.

Chaque phrase est sentence, distillée avec parcimonie et multiples sens.

Le dessin reprend la clarté lunaire du dessin de Pratt, son travail des noirs et du trait, en le complétant lorsque nécessaire par une précision plus grande des arrières plans.

Au final, cette ballade poétique prémices à la naissance BD du personnage, explique juste ce qu’il faut sans préciser vraiment la genèse.

Corto garde son mystère et sa place si particulière dans notre imaginaire collectif.

En bref

Cette nouvelle aventure de Corto se place en fait chronologiquement avant sa première apparition dans la « Ballade la mer salée ». Les auteurs ont su rendre l’univers poétique et ésotérique de Pratt, tant au scénario qu’au dessin.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Corto Maltese
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)