7

Critique de Jim Henson's The StoryTeller #2

par ginevra le ven. 29 nov. 2019 Staff

Rédiger une critique
Des contes variables en lisibilité et intérêt

Ce numéro concernant les sorcières m'a moins accroché que celui sur les dragons.

Il est possible que ma connaissance de 2 des contes m'ait rendu plus sévère à l'égard de leurs traitements graphiques.

Le 1e conte, "L'oie magique et le maître de la forêt", m'a posé des problèmes de lecture avec ses écrits dans tous les sens et dans de couleurs parfois mal contrastées (jaune sur vert, par exemple). Mais je tiens à saluer le travail de lettrage du Studio Sylvie C. car il est remarquable. On doit plusieurs fois retourner le livre en cours de lecture pour lire les textes.

Le 2e conte, "La sorcière des neiges", est connu de beaucoup de lecteurs sous le nom de "Yuki Onna" puisqu'il est tiré du livre de Lafcadio Hearn "Kwaïdan". Là ce sont à coup sûr ma connaissance du conte depuis plus de 40 ans et l'adaptation merveilleuse en film qui ont influencé mon jugement. Plus le fait que le récit est fait pour être lu en tournant le livre d'un quart de tour.

Le 3e conte, "Le fantôme", est inspiré de légendes celtiques mais le thème de base est aussi celui du conte japonais "Urashima Taro" et d'autres encore.

Le 4e conte, "Vassilissa la Belle", est aussi la base d'un autre livre de Kinaye "L'assistante de la Baba Yaga" (https://www.sanctuary.fr/fiche/59366/). C'est un conte russe traditionnel qui a déjà été illustré par les plus grands illustrateurs dont Bilibine. Donc je reconnais que j'ai eu un peu de mal avec une autre façon de l'illustrer.

Mais au final, c'est un chouette livre de contes à partager avec ses enfants ou petits-enfants (enfin pas trop petits car Baba Yaga est effrayante).

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1800)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Jim Henson's The StoryTeller
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)