7

Critique de Marvel Two-In-One #1973

par Le Doc le lun. 20 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Ca va chauffer !

Cette bonne vieille Chose aux yeux bleus fait partie  de mes personnages Marvel préférés depuis aussi longtemps que je m'en souvienne, autant pour son humour que pour sa dimension tragique. Et l'un de mes rendez-vous incontournables lorsque j'étais plus jeune était sa série Marvel Two-In-One. Un titre qui fonctionnait sur le même concept que Marvel Team-Up, à savoir allier deux héros populaires (pour Team-Up, c'était Spider-Man) aux autres super-héros de l'éditeur le temps d'une aventure. Ces deux séries étaient publiées dans la revue Spécial Strange, rendez-vous très attendu par votre serviteur (puisqu'on y trouvait aussi, entre autres, les X-Men).

Le principe de ces deux bouquins permettait d'avoir une sorte de "tour d'horizon" de l'univers Marvel à une époque où Lug/Semic ne publiait pas certaines séries (comme celles de Thor, Hulk ou Ghost Rider, pour ne citer que quelques exemples)...et comme je n'ai jamais été un grand amateur des publications Arédit/Artima, ces rencontres dans les titres des autres me plaisaient beaucoup et témoignaient de la richesse de l'univers Marvel.

Comme le souligne Roy Thomas dans sa préface (plus intéressante que les éditos habituels), c'est Stan Lee qui a voulu donner à la Chose un titre à part de ses exploits avec sa fantastique famille. Comme souvent à l'époque, le concept a d'abord été testé dans Marvel Feature, qui avait précédemment accueilli les Défenseurs et Ant-Man. Marvel Feature #11 a orchestré un nouvel affrontement explosif entre la Chose et Hulk, manipulé par le Leader et un vieil ennemi oublié de F.F., Kurrgo le maître de la planète X. Une bonne entrée en matière scénarisée par Len Wein et dessinée par un certain Jim Starlin, au style qui n'est pas tout de suite reconnaissable à cause de l'encrage marqué de Joe Sinnott (ce qui  n'est pas un défaut, hein). Jim Starlin s'occupe aussi de la partie graphique du #12, qui ajoute un chapitre supplémentaire à sa première saga de Thanos. Cet épisode reste facile d'accès grâce à une exposition efficace qui laisse vite la place à l'action.

Ces deux Marvel Feature ont très bien marché car le lancement de Marvel Two-In-One a eu lieu deux mois plus tard. Le premier scénariste de "2-en-1" fut Steve Gerber, le co-créateur de Howard le Canard. Et pour son premier épisode, Gerber a emmené la Chose dans un endroit qu'il connaissait très bien, le marais de l'Homme-Chose (dont il a écrit les étranges aventures jusqu'en 1975). Steve Gerber a profité de Marvel Two-In-One pour poursuivre l'évolution de Wundarr, son pastiche de Superman apparu pour la première fois dans un numéro de Adventure into fear aux côtés de l'Homme-Chose, Ben Grimm devenant l'oncle malgré lui d'un être surpuissant  à l'esprit enfantin. 

Avec Wundarr, Namorita ou bien entendu les Fantastiques, Marvel Two-In-One a une très sympathique distribution secondaire qui se développe de numéro en numéro. Et il y a bien sûr les rencontres qui font le sel de la série. Chacune a un ton, une ambiance différente, certaines se suffisant à elle-mêmes, d'autres sont inscrites dans la continuité du moment (comme celle avec Daredevil, que le prolifique Gerber écrivait également). Le scénariste manie les concepts bizarres dont il avait le secret (les numéros avec le Dr Strange, Valkyrie et Ghost Rider), ramène des personnages qui n'étaient pas souvent utilisés à l'époque (comme les premiers Gardiens de la Galaxie, dans un diptyque mouvementé avec Captain America) et concocte de savoureux dialogues pour Ben Grimm.

Les #9 et #10, qui concluent cette première Intégrale, sont écrites par un certain Chris Claremont, qui se préparait à devenir le scénariste des X-Men pour un run légendaire. Deux épisodes un peu plus inégaux, aussi bien au niveau du scénario (celui avec la Veuve Noire est tout de même un chouïa plus convaincant que celui avec Thor et son vilain très oubliable) que du dessin (Herb Trimpe et Bob Brown).

En bref

Malgré cette légère réserve, ce fut un plaisir de découvrir les débuts de cette série (car je n'ai qu'un numéro sur les premiers Spécial Strange). Et vivement la suite, en grande partie scénarisée par Bill Mantlo pour la seconde année...

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Marvel Two-In-One
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)