8

Critique de Avengers Extra #6

par Le Doc le jeu. 23 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Captain America : Patriot

Le retour de Captain America à l'époque moderne dans les pages de Avengers #4 a été accompagné par des éléments de rétro-continuité qui ont ensuite été développés par divers scénaristes au fil des ans. Car si Cap et Bucky avaient bien disparus à la fin de guerre, qui étaient les deux héros apparus dans les comics Timely et Atlas jusqu'au début des années 50 ? 

Les lecteurs ont donc appris que Captain America et Bucky ont eu des remplaçants. Le second Cap "officiel" fut William Naslund, anciennement le Spirit of '76, un personnage créé par Roy Thomas pour la série The Invaders. Après la mort au combat de Naslund, et parce que le pays avait encore besoin d'un Captain America, le costume et le bouclier furent passés à Jeff Mace, alias le Patriote, un autre super-héros patriotique créé en 1941 par Ray Gill, Bill Everett et George Mandel. Et le Cap des années 50, connu comme le "Cap casseur de communistes" (voir ma critique de l'album Panini "Les Décennies - les années 50"), s'appelait William Burnside (qui croisera plus tard le chemin de Steve Rogers...mais ceci est une autre histoire).

La mini-série Captain America : Patriot, publiée par Panini dans Avengers Extra #6, s'intéresse donc, comme son titre l'indique, à Jeff Mace. Brillamment illustrée par Mitch Breitweiser (avec une jolie palette de couleurs par son épouse Elizabeth), l'histoire est écrite par le très bon Karl Kesel qui signe comme souvent une partition solide.

Entre la patriotisme des années 40 et la montée insensée de la paranoïa anti-communiste des années 50, le scénariste réussit un efficace travail de reconstitution et de narration (j'ai apprécié par exemple l'utilisation des coupures de journaux comme récitatifs qui fonctionne très bien ici) et mêle action, suspense et romance avec brio.

Le sommaire de ce numéro est complété par le one-shot Captain America & The First Thirteen, qui relate une aventure de Cap et de Peggy Carter pendant la guerre, m'a par contre laissé sur ma faim. La partie graphique de Ramon K. Pérez est agréable mais j'ai tiqué sur la traitement assez léger et insouciant de Captain América par la scénariste Kathryn Immonen.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Avengers Extra
Boutique en ligne
5,70€
Boutique en ligne
5,70€
Boutique en ligne
5,70€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)