6

Critique de Kanon au bout du monde #1

par Tampopo24 le ven. 24 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Obsession où tu nous mènes...

Fan de SF et fan des éditions Akata en général, ce titre a attiré son attention dès son annonce. Sauf que le concept autour de l'héroïne m'a tout de suite refroidie, donc je n'ai pas osé me lancer. Il a fallu les avis de plusieurs blogueurs qui ont poursuivi la série pour oser sauter le pas. Et si la lecture de ce premier tome n'est pas une franche réussite pour moi, j'en ai aimé le décor et les promesses que j'y ai entrevues, assez pour continuer.

Kanon - Au bout du monde est un titre de SF qui se déroule dans un monde où des extraterrestre ont brusquement attaqué la Terre, du moins le Japon pour ce qu'on en sait et on détruit en grande partie la surface tout en en occupant certaines parties. Kanon vit à la surface de ce monde comme serveuse dans un café vendant aussi des pâtisseries. Depuis des années, elle est amoureuse du même homme dont le travail est justement à deux pas et qui combat vigoureusement les envahisseurs. Sauf qu'à chaque fois qu'il est blessé et soigné, il change un peu plus, s'éloignant de l'homme qu'elle a connu. Et pour compliquer encore les choses, celui-ci bien que marié lui fait régulièrement du rentre dedans...

Je dois avouer que lors de ma lecture, l'héroïne comme je m'y attendais m'a mise très mal à l'aise. Comme elle le dit, je la trouve vraiment tordue. Elle est obsédée au sens propre par le garçon qu'elle aime au point d'en devenir inquiétante parfois. Et en même temps, elle en est parfaitement consciente et donc ne franchit pas certaines limites, ce qui m'a permis de la supporter, elle. C'est quand même drôlement dérangeant de suivre une femme à ce point en adoration devant un homme et prête vraiment à tout pour lui. C'est très excessif.

En face d'elle, Sôsuke est tout aussi perturbant. Il l'a rejetée il y a des années alors pourquoi venir la voir tout sucre et tout miel, lui faire du rentre dedans et lui faire espérer des choses, surtout qu'il est déjà marié ! Je trouve son personnage vraiment troublant. Il m'a donné des frissons d'angoisse et vu son métier, je m'attends au pire de sa part à un moment donné. En effet, il combat les envahisseurs. Bon point. Mais à chaque fois qu'il doit être soigné, ça lui fait perdre une part de lui (un grain de beauté, une certaine réserve...) ou ça transforme ses goûts (il peut désormais manger de la viande contrairement à avant...). On ne sait donc pas à quoi s'attendre de sa part dans l'avenir...

Grande absente par contre dans tout ça et je le regrette vraiment : la femme de Sôsuke. Je me doute qu'on va la croiser plus tard mais j'aurais aussi aimé la voir dans ce premier tome pour voir ce qu'elle pensait de tout cet imbroglio.

Pour finir, le point que j'ai préféré ici, c'est clairement l'univers et l'ambiance. C'est un titre de SF désabusé où l'on ressent énormément de mélancolie et de tristesse. Le monde a été ravagé, du moins le Japon, mais on ne sait pas exactement ce qui s'est passé. On découvre juste la vie après. On sait que des gens, les pauvres, vivent à la surface, tandis que d'autres, privilégiés, vivent en sous-sol. On sait que les engeances extraterrestres qui nous ont potentiellement attaqués ressemblent à des sortes de méduses et sont toujours là, bel et bien présentes, ce qui est un rien angoissant. Du coup, suivre une habitante qui vit avec ce poids au-dessus de la tête au quotidien est assez particulier. J'espère qu'on en apprendra plus par la suite.

Graphiquement le titre colle bien à l'ambiance voulue. L'auteur a un trait un brin mélancolique, assez sobre mais qui insiste bien sur les émotions des personnages. Il nous communique parfaitement le malaise qu'il souhaite créer chez le lecteur. Je ne suis pas forcément fan du design des personnages mais ça colle bien à l'univers. De même, j'aimerais plus de décor mais ça colle à l'ambiance huis clos et intime pour le moment du titre. J'y ai même trouvé une certaine poésie quoique glaçante.

En bref

Ainsi même si ce premier tome ne m'a pas entièrement convaincue et qu'il m'a souvent mise mal à l'aise comme je m'y attendais. Il m'a également assez intriguée pour me donner envie de poursuivre la série, afin de voir la voie que choisira l'héroïne et surtout quel genre d'homme deviendra Sôsuke. J'espère juste qu'il y aura un meilleur équilibre entre leur histoire et l'univers de SF qui se dessinait.

6
Positif

Une ambiance SF mélancolique et pesante réussie

Des interrogations intéressantes sur ce qui définit un individu

Un bon rythme et des surprises

Negatif

Des héros dérangeants

Un cadre SF pas assez exploité

L'absence visuelle d'un personnage clé

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (377)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kanon au bout du monde
Boutique en ligne
8,05€
Boutique en ligne
8,05€
Boutique en ligne
8,05€
Boutique en ligne
8,05€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)