8

Critique de Les Fugitifs #1

par Auray le dim. 26 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Un road trip de tous les possibles

Cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir Runaways du fameux scénariste Brian K.Vaughan, son œuvre de jeunesse, un de ses premiers grands succès tout public qui est enfin réédité aujourd'hui pour ceux qui n'ont pu suivre à l'époque. Je l'ai découvert comme beaucoup avec le soap opera Saga, mais aussi les fameuses Paper girls voyageant dans le temps. C'est à celle-ci que je pense en premier en lisant ce livre, on voit déjà les prémices d'un groupe d'adolescents aux caractères volontairement bien trempés et très indépendants face à des adultes fallacieux. Un esprit d'aventure en émane, mais je crois que parfois, on dit aussi : « les ennuis ne font que commencer » !

La première partie est incroyable et reste la plus intéressante puisqu'elle présente les différentes personnalités, et il y en a pas mal. Même si vous ne retenez pas les noms tout de suite, vous les mémoriserez au fur et à mesure de l'histoire, car on est vite embarqué avec « les joies de la famille ». Les dialogues y sont pour beaucoup, même si on sourit parfois aux références de l'époque qui n'ont pas été remodernisées. Cela ne gêne en rien à la trame sur la confrontation parentale, un passage obligé pour chaque adolescent vous me direz, mais ici, ils sont plus en danger de mort, car ce sont des vrais super-vilains. On découvre qu'au fur et à mesure le superpouvoir de chacun, et ce n'est pas plus mal. Les membres des Runaways auront même des rêves de gosses exaucés, comme le fait d'avoir son propre dinosaure.

Par ailleurs, Adrian Alphona, le cocréateur de la Miss Marvel actuelle, donne une identité graphique qui est encore aujourd'hui adaptée à un récit à destination des plus jeunes. Le tout reste très moderne, les différents protagonistes sont très bien dessinés, avec des expressions déformées exprès à l'excès et qui ne laissent place à aucun doute. À ce propos, vous aurez le droit à des croquis de recherches sur les différents jeunes héros en herbe en fin de tome.

En parlant d'eux, lors du changement de dessinateurs pour les deux derniers chapitres avec la Cape et l'Épée qui enquêtent sur notre fine équipe, Takeshi Miyazawa dessine très différemment Nico. On passe d'un look samouraï à un autre plus gothique, ça trouble un peu, mais il va falloir s'y habituer apparemment, puisque ce dernier dessine la dernière série Runaways en date, et écrit par Rainbow Rowell. Je ne sais pas si la série télévisée d'Hulu permettra que l'on découvre tout ça prochainement, mais au mieux, on aura certainement dans le prochain Marvel Deluxe le crossover Secret Invasion : Young Avengers/Runaways, auquel il a participé également. En tout cas, je vois déjà des étincelles entre ces deux équipes de jeunots.

Enfin, pour parler quand même de la deuxième partie, elle présentera un nouveau membre... peut-être trop tôt. En tout cas, ce n'est pas dénuée d'intérêt tant cela met à l'envers le cœur des jeunes filles. Un rebelle à la Robert Pattinson de Twilight fait toujours ça, mais chut, je ne veux pas en dire trop ! Ce chapitre sera toujours dessiné par le talentueux Adrian Alphona.

En conclusion, Brian K.Vaughan méritait son premier Eisner Award, les dialogues restent savoureux, malgré leur manque de rajeunissement face à l'actualité. Le thème des parents confrontés à leurs enfants n'est pas unique en son genre, même le groupe d'adolescents super-héros d'ailleurs, mais Runaways a un caractère unique en soi, car il a été fait de façon talentueuse. Merci la série télévisée Hulu et Panini Comics !

En bref

Le premier Eisner Award de Brian K.Vaughan a été acquis grâce aux Fugitifs (Runaways), et ça devrait déjà suffire à vous convaincre !

8
Positif

Brian K.Vaughan au scénario a obtenu ici son premier Eisner Award

Les dessins d'Adrian Alphona sont tout simplement très beaux, et restent une vraie valeur ajoutée aux dialogues

On a envie de lire un récit sur la Cape et l'Épée qui sont sublimes et charismatiques

Negatif

Pas de remodernisation des expressions

Le changement de look opéré sur Nico lors du relais entre les deux dessinateurs

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (391)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Fugitifs
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)