8

Critique de Devilsline #14

par Tampopo24 le lun. 27 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Tirer sa révérence

Tome de clôture de l'un des meilleurs seinen que j'ai pu lire dans la veine fantastico-politique et je suis bien triste. Je ne remercierai jamais assez Les Fleurs de Sakura de me l'avoir fait découvrir.

Dans le tome précédent, nous avions déjà eu la fin des principales lignes scénaristiques mais l'auteur a eu envie de prendre le temps de nous faire tourner la page sur ses personnages que nous avons accompagnés un bon bout de chemin. Ainsi ce tome est avant tout celui d'un au revoir à ces derniers. Pour cela, il nous livre un récit d'abord un peu froid et sérieux mais en fait terriblement humain et impactant où l'on revient principalement sur 6 d'entre eux.

Cet ultime opus s'ouvre sur le vampire qui avait fait démarrer l'histoire, celui qui avait agressé notre héroïne et on suit rapidement son parcours judiciaire depuis et son désir mais aussi devoir de rédemption. C'est parfois glaçant mais percutant surtout et ça montre bien combien il est important d'aider les gens, même les criminels pour les aider à payer "correctement" pour leur crime. J'ai été frappée par la justesse de l'auteur.

Dans l'histoire suivante, on revient Ushio, ce jeune homme qui n'a jamais vraiment su trouver sa place, comprendre pourquoi il faisait cela. J'avais déjà été bouleversée par son histoire, je l'ai été encore plus ici avec le récit froid également de sa surveillance post-dénonciation des crimes du CCC. C'est ensuite le lent basculement vers sa relation avec son ancien partenaire qui m'a vraiment émue tant elle montrait un homme perdu au milieu de trop de choses qui le dépassent.

L'histoire de Kikuhara, elle, m'a mise plus mal à l'aise. C'est un personnage que je n'ai jamais vraiment réussi à cerner et je trouve que 07 et 09 le pardonnent un peu trop facilement. Cependant leur démarche à tous les deux m'a touchée et j'ai aimé que l'auteur en profite pour montrer que rien n'était réglé côté politique, que les belles déclarations qu'on a vues n'étaient que ça et qu'en sous main il y avait toujours les mêmes crasses qui se faisaient. C'est cruel mais réaliste.

On en vient ensuite peu à peu aux personnages principaux avec non le présent, mais le passé de Johannes avec les quelques jours qui ont suivi sa fuite du centre et la belle rencontre qu'il a fait. C'est mignon, touchant, mais ça apporte moins que les autres histoires...

A l'inverse, c'était super de retrouver les héros dans la dernières histoires. On les voit se confronter à la famille de Tsukasa et affronter leurs questions pour affirmer leurs décisions. Ici aussi, une fois de plus, c'est très sérieux mais ça a besoin de l'être. Ils ne cachent rien et sont terriblement honnêtes, ce qui montre bien le chemin parcouru et la beauté mais aussi la solidité de leur couple. C'est superbe ! Et j'ai beaucoup aimé l'ensemble de la famille de Tsukasa, chien compris xD Ça pose une belle conclusion à l'ensemble de leur histoire. Je regrette juste que la norme sociale du mariage et des enfants ressorte encore... (mais c'est personnel).

Ce ne fut donc pas sans émotion que j'ai dit au revoir à tout ce petite monde. Même si l'histoire principale était déjà close dans le tome précédent et que celui-ci fait plus office de bonus, c'est un bonus intelligent qui apporte vraiment quelque chose au lecteur. Oui, même la petite histoire plus légère en quelques pages à la toute fin pour l'utilisation de la "cellule Obihiro" ^^ 

En bref

J'ai vraiment été touchée par cette revisite moderne du mythe des vampires qui les a inclus dans notre société actuelle. C'était un joli tour de force et ça donne envie de suivre l'auteur dans ses nouvelles aventures.

8
Positif

Prendre le temps de dire au revoir aux personnages

Un tome bonus qui apporte vraiment quelque chose

Des thématiques fortes

Une belle revisite du thème des vampires

Negatif

L'histoire de Johannes un peu plus faible

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (163)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Devilsline
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)