7

Critique de Berserk #15

par Tampopo24 le mar. 28 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Enfer et Paradis version Miura

Même si la mythologie est intéressante, le Cycle des enfants perdus que l'on suit désormais n'est clairement pas mon préféré de la saga. Après l'intensité de fou de l'Occultation, le soufflet est un peu retombé pour moi et le temps m'a paru long.

En voulant se raccrocher à la chronologie du début de l'histoire, on se retrouve avec un Guts bancal qui ne correspond pas à celui des débuts ce à quoi j'ai du mal à me faire. Ça me perturbe au point que souvent j'oublie qu'on est dans la suite des premiers tomes.

Pour en revenir sinon à l'intrigue présentée ici, elle fleure bon nos contes philosophiques européens et surtout chrétiens sur l'Enfer et le Paradis qui ne sont pas aussi purement diabolique ou purement bon qu'on pourrait le croire. Ainsi, les "elfes" qui visitent le village où se trouvent Guts sont en fait de parfaits petits diables, autrefois humains, qui retrouvent leur apparence dans la mort. Leur Reine est une ancienne enfant maltraitée qui a cherché à fuir son quotidien. C'est bien sombre et glauque comme ce à quoi l'auteur nous a habitués. Au milieu de tout ça, sans trop savoir pourquoi, Guts décide d'aider l'une des gamines du village. Celle-ci est bien mignonne avec tous les drames qu'elle cumule, mais ça fait beaucoup de pathos pour moi. Je n'arrive pas à être touchée par son histoire, même si je vois bien qu'on essaie de nous faire un parallèle entre elle et Guts, voir plus.

Par contre, je suis fort intriguée et intéressée par l'arrivée d'une envoyée du Vatican venue enquêter sur le mystérieux Chevalier noir et les sombres horreurs qui se produisent dans son sillon. Ça me semble plus prometteur que cette histoire larmoyante qu'on essaie de nous vendre.

En bref

Ainsi après des tomes cultissimes, on retombe un peu dans de l'héroïc-fantasy certes sombre mais classique ici où on essaie trop de jouer sur ma corde sensible pour que cela fonctionne. Ce n'est pas ce qui m'intéresse après la trahison de Griffith et la perte de Casca ainsi que de la Troupe du Faucon. J'attends autre chose de la série et j'espère qu'on ne va pas trop partir en divagations...

7
Positif

Toujours aussi sombre

Un nouveau Guts

Des combats à gogo

Des dessins de plus en plus beaux

Negatif

On s'éloigne de l'histoire principale

Trop de mélo

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (154)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Berserk
8
Berserk T.17

Berserk T.17 Staff

Lire la critique de Berserk T.17

8
Berserk T.16

Berserk T.16 Staff

Lire la critique de Berserk T.16

Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire