7

Critique de Les zindics anonymes #2

par vedge le mar. 4 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Vengeance gémellaire

Quand une institutrice scénariste rencontre un autodidacte dessinateur, cela donne les Z.A, les Zindics Anonymes.

Parfum d’enfance ou tout reste possible et réflexion sur les malaises d’adolescents, ce deuxième tome poursuit avec brio la série.

Je regrette un peu la couverture originale et ludique du premier tome, mais bon, difficile de poursuivre cela dans la durée.

Un dessin adapté à la cible, un peu manga, un peu comics, mais pas trop ; Cadrages en gros plan sur les personnages sans décor, et quand la caméra s’écarte, l’arrière-plan est réduit à l’essentiel nécessaire pour la narration.

Car on est dans un concept dessiné de série pour ados où la BD semble bouger comme un dessin animé.

Le rythme est vif et les événements s’enchaînent de manière rapide et bien orchestrée.

Pas de cheveux dans la soupe, une succession endiablée de déductions crédibles.

Belle poursuite d’une série tous publics.

En bref

Suite à la tentative de suicide suspecte du frère d’un de leurs copains, les Zindics Anonymes se mettent en chasse pour découvrir la vérité sur ce tragique événement. Dessin entre comics et manga, rythme rapide et scénario crédible font la qualité de cette série pour ados.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2286)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les zindics anonymes
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)