7

Critique de Spider-man et les héros Marvel #9

par Le Doc le sam. 8 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
L'Araignée et Captain America...ensemble !

En 2009, Panini a publié une collection kiosque intitulée Spider-Man et les Héros Marvel. Chaque livraison était composée d'un album en couverture dure et d'un fascicule centré sur le personnage mis à l'honneur aux côtés du Tisseur de Toile. Et pour le neuvième tome, il s'agissait de Captain America (pour mon avis sur le one-shot Mythos traduit dans le fascicule en question, voir la fiche correspondante sur le site).

Cela va sans dire, Peter Parker et Steve Rogers se sont croisés à de nombreuses reprises depuis les années 60 et comme toute sélection, celle-ci est un brin inégale mais la lecture reste agréable. On commence avec le #50 de Amazing Spider-Man par J. Michael Straczynski et John Romita Jr, une bonne période du titre. Peter et MJ venaient de se retrouver et leur attente à l'aéroport ne va pas se passer comme prévu, avec l'arrivée du Dr Fatalis aussitôt attaqué par des rebelles latvériens. Heureusement pour Spidey, il peut compter sur Captain America (qui s'était fait passer pour un membre de l'escorte de Fatalis) pour lui prêter main-forte. Un chouette épisode qui réussit un bon équilibre entre l'action et le côté soap propre aux aventures de Spider-Man.

Le sommaire opère ensuite un retour vers le passé avec les #137 et 138 de Captain America (& The Falcon) datant de 1971, par Stan Lee, Gene Colan et John Romita. Stan "The Man" y utilisait un ressort scénaristique usé jusqu'à la corde. Pour prouver sa valeur, le Faucon, allié de Cap de fraîche date, décide de s'attaquer à Spider-Man (encore un qui n'aurait pas du lire les éditos de J.Jonah Jameson). Le bon vieux cliché du malentendu (c'est arrivé très souvent à l'Araignée), du "on se bat avant de s'allier contre un ennemi commun". Pas vraiment les meilleurs épisodes de la série de Cap, mais un deuxième acte efficace après une exposition pas vraiment convaincante...

Il y a ensuite deux Marvel Team-Up publiés à dix ans d'intervalle. Le #13 voit Spider-Man et Captain America affronter la Gargouille Grise (par Len Wein et Gil Kane) et pour le second (le #128), les deux héros sont confrontés à la menace de Vermine (par J.M. de Matteis et Kerry Gammill). Du bon petit comics divertissant, plein d'action et de rebondissements et qui se sert bien de la continuité des titres des deux protagonistes. 

Et on termine par un numéro spécial plus récent, qui explore les sentiments de Peter après la mort de Captain America en 2007 (il va mieux depuis, merci). La série de one-shots Fallen Son scénarisée par Jeph Loeb passait en revue les différentes étapes du deuil et ce chapitre en particulier revenait sur la relation de respect entre les deux hommes, avec des dialogues qui touchent juste (Jeph Loeb y a très certainement puisé dans son expérience personnelle).

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)