7

Critique de Le Triskel volé

par vedge le ven. 14 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Pacte de non-agression

Dans une forêt de chênes, comme il en reste de moins en moins, d’étranges runes se dévoilent par le truchement de scarabées volants.

En parallèle, un jeune étudiant tombe par hasard sur un cahier contenant les travaux, pour le moins originaux, d’un vieux professeur.

Tout ceci pour mener là où certaines sectes sont enclines à le faire, vers l’extinction de la race humaine pour assurer la survie de la terre mère, Gaïa.

Un superbe dessin d’aquarelles rehaussées çà et là de couleurs vives, illustre un récit où la magie est utilisée pour transformer en fable notre réalité, face au défi climatique.

Les personnages âgés ont un visage sylvestre; Leurs traits ressemblent aux dessins d’une écorce.

Un peu comme si l’auteur avez voulu redonner aux anciens le respect perdu des ancêtres, chêne millénaire ou doyen de famille ou de communauté.

Les dialogues entre les êtres anciens et magiques sont transcrits dans une police peu lisible, c’est dommage.

Au final l’auteur nous propose un très bel écrin pour réfléchir aux enjeux pressants actuels.

Nul besoin de réveiller les monstres qui sommeillent ou se déchaînent en chacun de nous.

Cet ouvrage apporte une vraie prise de conscience sous une forme originale.

En bref

Ce conte fantastique sensibilise de façon poétique le lecteur à l’urgence de freiner la consommation et la prolifération effrénée de l’espèce humaine ; Ceci par l’entremise d’un récit d’enquête au dessin et aux couleurs très réussis

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2262)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Triskel volé
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)