6

Critique de Black Shadow #1

par Tampopo24 le mar. 18 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
L'ombre et le soleil

Tout premier titre aussi bien en magazine qu'en volume relié d'un jeune auteur, Black Shadow était un shonen dont j'attendais la sortie. Avec son scénario basé sur un univers de Fantasy, où le héros se rebelle contre son destin le jour de l'examen lui permettant d'accéder au statut de sorcier, ça fleurait bon le classicisme mais un classicisme assumé.

Tout commence, dans le royaume d’Avista, un endroit où 12 grands généraux et éminents sorciers assurent la sécurité du peuple : les Paladins. Junk est le fils de l’un d’entre eux qui est l’incarnation du soleil. Il se sent donc constamment éclipsé par ce père illustre auquel il est censé succéder et il peine à trouver sa place. Alors, le jour de la cérémonie qui doit faire de lui un sorcier à son tour, le garçon se rebelle contre le destin ! Mais un événement tragique va le faire revenir sur sa décision et lancer l'histoire.

Avec un premier chapitre assez long, le mangaka pose le contexte de son histoire de la meilleure des façons. J'ai trouvé ce démarrage très bon, car dynamique et avec des thèmes classiques mais que j'apprécie autour de l'héritage et de la relation parent-enfant. En plus de nous y présenter les personnages, l'action et le drame sont au rendez-vous, ce qui accroche directe le lecteur. Les autres chapitres font un peu plus fades en comparaison, même si c'est normal après ce qui se passe au début.

Takuya Nakao est un jeune auteur, il semble donc avoir besoin de s'inspirer de ses prédécesseurs. Le premier fan de shonen qui lira ce titre trouvera très vite des références explicites à Naruto et DragonBall, ainsi que des dialogues un peu simplistes typiques des shonen d'aventure avec plein de bons sentiments. C'est mignon. Pour ma part, je n'ai pas détesté, ni adhéré, j'espère juste que l'auteur saura petit à petit s'en détacher pour laisser libre cours à son imagination.

Car son univers bien que classique pour un lecteur de Fantasy n'en est pas moins attractif. J'ai aimé la façon dont la magie fonctionne avec cette bille de pouvoir disponible en chacun qu'il faut ensuite transformer en baguette lors d'une cérémonie afin de prouver sa détermination. C'est plaisant également de voir des héros aux pouvoirs aussi variés au sommet du royaume pour le protéger, avec en-dessous d'eux des compagnies de sorciers dans lesquelles on ne peut entrer qu'après avoir surmonté plusieurs épreuves et examens à l'école des sorciers. J'ai beaucoup aimé toute cette hiérarchie qui est explicitée au fil du tome sans la moindre sensation de précipitation ou de bourrage de crâne comme parfois.

Le héros, lui, est un mélange de Naruto et Sasuke. Il a le côté naïf et les problèmes relationnels de l'un, et le côté sombre et dysfonctionnel de l'autre. Près de lui, sa meilleure amie est un peu une Sakura bis pour sa force herculéenne, mais ça s'arrête là, car c'est aussi une grosse pleurnicharde et une tête, même si elle ne l'a pas toujours très bien montré ici. Viennent ensuite les professeurs et Paladins qui restent encore à étoffer, sans parler de leurs camarades qui ne servent que de décors. Ce n'est pas l'élément qui m'a le plus marquée ici.

Du côté des dessins, nous sommes encore une fois avec un débutant et ça se sent avec un trait qui n'est pas sans rappeler d'autres auteurs de shonen (encore Naruto, mais aussi Fairy Tail et d'autres titres grands public). C'est fin, dynamique mais encore un peu lisse voire un peu rigide parfois lors des scènes d'action. Le vrai problème vient du manque d'utilisation des ombres et autres trames qui rendent le dessin et les cases un peu vides du point de vue couleur et texture. C'est perturbant quand on y prête attention.

En bref

Ce premier tome est assez prometteur, je l'avoue. Il a certes des petits défauts mais c'est imputable à la jeunesse de la carrière du mangaka, donc je comprends. Pour ma part, je suis assez séduite par l'univers et les enjeux et thématiques qui se dessinent. Je suivrai donc ce nouveau shonen avec plaisir.

6
Positif

Un univers prometteur

Un système de magie original

Un premier chapitre dynamique

La thématique de l'héritage

Negatif

Une intrigue classique

Des dessins qui manquent d'ombrages et de trames

Des dialogues un peu faibles

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)