6

Critique de The Killer Inside #1

par Skeet le mar. 25 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
The hangover

Les thrillers manga, bien que s'étant relativement démocratisés durant la décennie passée, ne sont pas si courants que cela et en tant qu'amateur du genre, c'est avec impatience que j'ai commencé la lecture de The killer inside. Avec un duo inconnu au bataillon en France, difficile de savoir à quoi s'attendre !

Histoire de famille...

Après une soirée un peu arrosée, Eiji se réveille aux côté d'une des plus belles filles du campus. Mais il y a un petit problème : il ne comprend pas ce qu'elle fait là ! Il se rend ainsi compte que trois jours ont passé sans qu'il en ait un seul souvenir ! Même s'il est plutôt content d'avoir une fille comme Kyoka comme petite amie, il aimerait comprendre pourquoi il a subi ce blackout !

Shinai naru boku e satsui wo komete © 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito / Kodansha Ltd.

Eiji commence à mener sa petite enquête en essayant de glaner des informations à droite à gauche, sans paraître pour autant complètement fou ! Mais ses antécédents familiaux commencent doucement à le rattraper : il est le fils biologique d'un tueur en série particulièrement sadique surnommé LL qui a sévi il y a 15 ans de cela. Alors qu'il tente de faire oublier tant bien que mal à tout le monde qu'il est le fils d'un monstre, il va devoir affronter la réalité et envisager le pire...

Enquêtes parallèles

Le scénario de ce manga est plutôt bien amené pour le moment. En effet, nous avons d'un côté Eiji qui cherche à comprendre le pourquoi de ses amnésies et de l'autre, la police qui va tenter d'élucider une série de meurtres qui portent la signature de LL, le père d'Eiji. Les deux investigations vont se faire en parallèle mais aussi s'entrecroiser inévitablement ce qui rend les choses encore plus intéressantes.

Shinai naru boku e satsui wo komete © 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito / Kodansha Ltd.

Le raisonnement d'Eiji va pas mal évoluer au cours de ce premier tome. Alors qu'au début il se contente de profiter de la chance qu'il a de sortir avec Kyoka, il va devoir rapidement regarder la vérité en face et agir de la manière la plus rationnelle possible. Ses réactions face à la situation qu'il est en train de vivre est plutôt réaliste, ce qui est appréciable. En tout cas c'est assez amusant de découvrir ce qu'Eiji a fait pendant ses blackout !

Mais pour le moment, le déroulement de l'histoire est relativement classique et sans réelle surprise. On espère quelque chose de plus ambitieux pour la suite.

Mystère !

Comme tout bon thriller, The killer inside distille les informations au lecteur pour entretenir le suspense. On dispose de suffisamment d'informations pour faire des suppositions et avoir envie de lire la suite. On se pose des questions sur l'entourage d'Eiji, notamment Rei, une camarade qui a l'air d'en savoir plus que lui sur la situation... frustrant !

On en apprend également pas mal sur ce qu'a vécu Eiji à cause de son père. L'auteur veut montrer que même si on n'est pas responsable des actes de ses ancêtres, le jugement des autres peut être accablant et totalement injuste.

Shinai naru boku e satsui wo komete © 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito / Kodansha Ltd.

On a quand même l'impression d'avoir compris de quoi il retourne même si des rebondissements sont à prévoir évidemment. Le tome fini, on pense avoir une vision assez claire de l'intrigue. Du coup, l'impression que l'avancée du scénario est un peu trop rapide s'installe, ce qui est dommage sachant que la série compte 7 tomes au moment où j'écris ces mots.

En tout cas, la dernière partie du tome va s'avérer bien plus glauque et tranche avec le reste du tome. La couleur est annoncée pour la suite !

En bref

Avec un mise en place classique mais assez efficace, The killer inside fait le job et devra arriver à convaincre avec son deuxième tome et nous montrer que tout n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser avec de beaux rebondissements. Du potentiel, mais pas encore tout à fait convaincant.

6
Positif

La double enquête Eiji/police bien vue

Personnages crédibles

Dessins efficaces qui collent bien à l'ambiance

Negatif

Impression un peu désagréable d'avoir déjà presque tout compris à l'intrigue

Déroulement trop classique pour le moment

Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (622)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 2 0 Commenter !
Autres critiques de The Killer Inside
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)