10

Critique de La bête noire

par ginevra le mer. 11 mars 2020 Staff

Rédiger une critique
Una album rare et brillant par son inventivité

Cet album a été une vraie découverte pour moi et une grosse remise en ordre de mon système de notation. En effet, je lui aurais bien donné un 12/10… mais ce n'est pas possible.

C'est bien plus qu'un roman graphique classique car le déroulement de l'histoire se fait à l'envers. Le sous-titre est 5inq âges de la vie. La 1e partie concerne donc le 5inquième âge de La Bête Noire = L'Équilibre. Cette partie est introduite par un texte signé Thomas Mann et concerne une rencontre avec le héros (noté LBN par la suite)… mais c'est un écrit brillant de Darko Macan qui raconte la rencontre entre l'écrivain et LBN. La partie dessinée présente un personnage serein qui rencontre 2 protagonistes redondants de sa vie. Les graphismes en N&B de Milan Jovanović sont empreints de cette sérénité et plutôt joyeux.

Le 4uatrième âge = La Folie (donc le chapitre 2) est introduit par un texte de Jack London (toujours apocryphe) où sont évoqués des personnages que l'on retrouvera dans la suite dessinée ou plus loin dans le livre, comme dans tous les textes d'introductions des chapitres. Dans ce chapitre, LBN est hors de lui et violent. Le dessinateur a réalisé quelques scènes de combat très dynamiques.

Le 3roisième âge = Le Devoir (chapitre 3) est introduit par un conte folklorique bosniaque mettant en scène les rencontres successives d'un gitan avec le diable. Vrai conte ou invention de Darko Macan, je ne sais pas, mais lethème du diable dupé par un homme rusé existe dans de nombreux folklores. Dans cette partie, LBN est spécialiste du sauvetage du monde qui va être mis en danger par un cafard… oui un cafard! Ce qui donne à Milan Jovanović l'occasion de dessiner des scènes dans des égouts et de créer un roi des cafards démesuré… et quelques personnages fantastiques nommés les piliers de stabilité (du monde).

Le 2euxième âge = Le Talent (chapitre 4) est introduit par un texte de Baudelaire. J'avoue que c'est là que j'ai eu de gros doutes sur la véracité des auteurs des divers textes. On y retrouve Pénélope vue dans le chapitre précédent qui échange avec le poète. C'est une partie compliquée avec beaucoup de péripéties et de personnages. Mais les changements d'ambiance permettent au dessinateur de montrer l'étendue de son talent. Il faut avouer que voit LBN en pop star est assez amusant bien que la clé de certains points sera dévoilée au chapitre suivant.

Le 1remier âge = L'Amour (chapitre 5) est introduit par un texte de German Garcia Marquez! C'est un récit de jeunesse des piliers du monde que nous avons connu tout au long du livre. Ils sont dans leur école et l'on en apprend un peu plus sur eux… et sur certains protagonistes déjà croisés.

Le livre se termine par un hallucinant dossier sur LBN avec reproduction de photos ou gravures anciennes évoquant le soi-disant créateur du mythe et qui finit par une évocation de l'œuvre créée par les auteurs du livre, Darko Macan et Milan Jovanović. Le fait que Darko Macan est diplômé en histoire et archéologie n'est sans doute pas étranger à l'écriture brillante de ce dossier. Il y cite pas mal de noms de personnes célèbres pour des œuvres qui sont soit réelles, soit imaginaires.

Au passage, je souhaite rendre hommage au traducteur Vasilije Krstić qui est le traducteur de cet album car cela n'a pas dû être facile de rendre en français tous ces écrits foisonnant un peu dans tous les sens.

Mon résumé ne rend pas vraiment hommage au livre qui est vraiment différent de tout ce que j'ai pu lire pour le moment. Pour le découvrir, il n'y a plus qu'un seul moyen : le commander aux éditions Inukshuk (mon libraire n'a pas réussi à me l'obtenir).

En bref

Un album qui est indispensable pour tous les curieux assez courageux pour accepter de lire les textes qui aident parfois à suivre les évènements. Darko Macan a écrit un scénario des plus brillants. Milan Jovanović l'a illustré en N&B dans un respect de l'histoire racontée. A découvrir très vite si ce n'est déjà fait.

10
Positif

Histoire fabuleuse

graphismes s'adaptant au tempo du récit selon les chapitres

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)