9

Critique de Jusqu'au dernier

par damss le mar. 31 mars 2020 Staff

Rédiger une critique
Magnifique western à l'époque des derniers cow-boys !

Ce one-shot nous plonge dans l’univers du Western, en pleine époque de changement avec la multiplication des rails de chemin de fer. On va suivre Bennet, un enfant récemment orphelin qui va être recueilli par Russel, un convoyeur de bétail. Ce métier est en passe de disparaître à cause de l’apparition massive de convois sur rail, plus rapides, plus sûr et moins cher…

C’est dans cette tension, palpable, d’un avenir incertain, qu’on va suivre Russel et ses hommes jusqu’à un petit village au cœur duquel un drame va se produire et déclencher une tragédie haletante.

Dès les premières pages, la touche dramatique est posée avec la mort de la mère du petit Bennet qui va être recueilli par Russel, de passage par hasard dans le coin… Dès lors, l’atmosphère est lourde et malgré quelques touches de légèreté dans le premier tiers de l’album, on y restera jusqu’aux dernières planches. On y retrouve tous les ingrédients d’un bon western, les six-coups, les rivalités entre bandes, la course aux tracés ferroviaire, les hameaux et leurs enseignes traditionnelles (bars, banque, barbier, …) ainsi que l’essence même du cow-boy !

Le scénario est quant à lui très bien ficelé. On suit Russel et Bennet avec un bel espoir, celui de trouver une vie au calme jusqu’à la mort inexpliquée de Bennet. Cette mort va bouleverser Russel qui va tout faire pour connaître la vérité, étouffée par le maire à cause d’enjeu politico-économique. C’est ainsi que débute une spirale noire. La suite est digne d’un film.

On prend un vrai plaisir à suivre une suite dont la tournure surprend. Le rythme est dense, le suspense haletant et on ne sait pas vraiment comment tout cela va se terminer, simplement qu’il y aura du sang de versé.

Côté dessins, rien à redire, les personnages, le décor, la colorisation, tout s’harmonise pour nous plonger totalement dans l’histoire. Les scènes d’actions sont bien rendues et les expressions des visages permettent d’identifier facilement les sentiments qui animent les personnages.

J’ai passé un très bon moment. En lisant le titre et la couverture, je m’attendais à une vendetta mais pas aussi humaine, pas aussi intense ni haletante. J’ai été agréablement surpris et ce western est digne de rentrer dans le top.

Une très belle réussite, bravo aux auteurs !

En bref

J’ai passé un très bon moment. En lisant le titre et la couverture, je m’attendais à une vendetta mais pas aussi humaine, pas aussi intense ni haletante. J’ai été agréablement surpris et ce western est digne de rentrer dans le top.

9
Positif

hommage au genre

traque haletante

personnage charismatique

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (821)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)