7

Critique de Aromantic (Love) Story #1

par ivan isaak le ven. 24 avril 2020 Staff

Rédiger une critique
Aimer, c'est ce qu'il y a de plus beau ?

Avec Aromantic (Love) Story, les éditions Akata nous montrent une nouvelle fois que le shôjo est un genre qui peut offrir un panel d’histoires beaucoup plus large que le cliché qui accompagne cette classification. La genèse du titre que nous propose Haruka Ono est pour le moins original, ayant d’abord était publié dans la catégorie shônen (sur le web) avant de sortir en version papier dans le label shôjo de son éditeur. Et quand on sait que la mangaka est une habituée des shônens sportifs…

L’anecdote passée sur le parcours du titre, la lecture commence telle un shônen harem très classique. Mais ne vous fiez pas à ces premières pages ! Il s’agit là de la bande annonce présentant l’adaptation animée du manga At Love écrit par notre héroïne, Futaba Kiryû, 32 ans, célibataire, et qui ne s’intéresse absolument pas à l’amour ! Aromantique, elle n’a jamais connu le sentiment amoureux et c’est donc un comble pour elle de trouver le succès avec un titre de ce type, elle qui préfère traiter de sujets plus sociaux (mais qui ne se vendent pas !).

Vous l’aurez donc compris, il n’y a pas de faute de frappe dans le titre. Notre héroïne est donc aromantique et l’histoire va se concentrer sur son ressenti, ses sentiments, et les situations qu’elle va devoir vivre, tout en se battant contre le cliché qui veut qu’une femme ne soit satisfaite que dans une relation amoureuse. Pas simple quand on vit deux déclarations (atypiques) coup sur coup ! Avec ses amies Aki et Teddy pour la soutenir (ou pas !), nous allons donc vivre les journées de cette mangaka pas comme les autres et en apprendre un peu (ou beaucoup) plus sur les aromantiques, sujet très peu traité quel que soit le média. Côté graphisme, le style de Haruka Ono est assez classique, efficace, sans fioritures et servant correctement son récit.

En bref

Avec ce premier volume, Haruka Ono titille notre curiosité sur un sujet peu commun, en distillant une bonne dose d’humour sans pour autant caricaturer ses personnages. Un bon début, qui doit se confirmer par la suite pour cette courte série en 5 volumes, dont le dernier tome est paru en mai 2019 en France.

7
Positif

Thème original

Les personnages

L'humour

Negatif

Un dessin un brin banal

ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1060)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Aromantic (Love) Story
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)