10

Critique de Aria #1

par MassLunar le dim. 26 avril 2020 Staff

Rédiger une critique
Un peu de gondole dans ce monde de brutes...

Quelle délicieuse réédition que nous propose Ki-oon avec un titre qui ravira aussi bien les connaisseurs de la première édition inachevée que les nouveaux venus au sein de l'univers d'Aria dont je fait partie. 

Aria the masterpiece porte plutôt bien son titre car en matière de fantasy ou plus globalement dans le cadre de l'imaginaire, car Aria combine aussi un peu de science-fiction entre deux rêveries, je pense que nous avons droit à un excellent cru. 

Ce premier volume nous entraine sur les pas d'Akari une jeune terrienne qui décide de partir sur une Mars terraformé pour devenir une Ondine, c'est à dire une pilote expérimentée de gondole sur le modèles des fameuses gondoles de Venise. La ville dans laquelle elle se rend est librement calqué sur la ville terrienne d'origine... Néo -Venise, un lieu imprévisible, entre eau et ciel , propice à toutes les rêveries et aventures simples et poétique au détour d'une rue ou d'un canal. 

C'est tout simplement un titre très enchanteur de la part de Kozue Amano. Si vous aimez L'Atelier des sorciers, Beyond the clouds ou encore Magus of the library, je vous recommande vivement Aria the masterpiece. Dans ce titre, les décors sont magnifiques, ils sont à la fois paisibles et hypnotiques. On prend plaisir à admirer suite à un découpage simple et fluide, le panorama d'une ville au bord de l'eau, un point de vue aérien à partir d'une île flottante, un refuge onirique pour les chats. Ce premier volume est principalement constitué de courtes histoires comme des tranches de vie où nous suivons en ligne conductrice la formation d'Akari. L'action est simple et ce premier volume prime avant tout le caractère reposant, parfois mélancolique, des situations. Attention, vous n'êtes pas dans un titre d'action épique. Aria se lit posément et tranquillement sans jamais ennuyer. Le chara-design est séduisant et aérien tout comme les décors, un côté kawai avec la figure du chat qui vous fera sourire à plusieurs reprises.

Parlons de la nouvelle édition de ki-oon qui vaut vraiment le détour. C'est du grand format, donc forcément le prix suit un peu mais c'est une belle collection avec quelques pages colorisées et un petit pelliculage doré sur le titre et le logo . C'est tout simplement un visuel qui donne envie. 

En bref

Amatrices et amateurs de fantasy onirique et reposante, je vous conseille vivement cette nouvelle édition d'Aria. Ce premier volume nous conte plusieurs petites histoires toutes simples dans lesquelles on découvre cette belle ville qu'est Néo-Venise. C'est véritablement une ballade dans un imaginaire qui se savoure à bord d'une gondole conduite par des mains délicates et expertes au gré des flots reposants de canaux surprenants. Bon assez de lyrisme, c'est vraiment un joli titre !

10
Positif

Un univers véritablement enchanteur entre science-fiction, fantasy lyrique et poésie contemplative

Un manga véritablement reposant

Des dessins fluides et aériens captivant assortie à un jolie chara-design

Negatif

Ne boudons pas le plaisir d'une ballade tranquille sans effusion. Parfois, cela fait du bien.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (53)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Aria
9
Aria T.2

Aria T.2 Staff

Lire la critique de Aria T.2

9
Aria T.1

Aria T.1 Staff

Lire la critique de Aria T.1

Boutique en ligne
29,50€
Boutique en ligne
29,50€
Boutique en ligne
29,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)