7

Critique de Bestiarius #3

par Tampopo24 le lun. 25 mai 2020 Staff

Rédiger une critique
A l'assaut de "Troie" pour délivrer Elayne !

J'ai eu tort d'avoir peur. En fait, avec ce troisième tome j'ai compris que nous assistions juste à un premier arc de l'histoire qui d'ailleurs prend déjà fin et on aurait presque pu conclure l'intrigue là-dessus.

Au début de ce tome, je trouvais que l'auteur exagérait, surjouant trop la violence et appuyant trop sur notre corde sensible avec le sauvetage d'Elayne, la nouvelle gladiatrice, par ses amis garçons, devenus les apprentis de Finn. C'était un drôle de mélange de mythologie romaine et de mythe arthurien, ses derniers portant des noms tout droit tirés de ces histoires. Au final, on a eu des combats décomplexés, palpitants et très bien orchestrés, avec violence et beaux sentiments garantis. Ce fut aussi une belle leçon d'amitié et j'ai trouvé l'intervention de Finn et Durandal à la fin très chouette. Il est juste dommage qu'on retrouve encore et toujours une image très caricaturale des romains et que l'épisode "lavage de cerveau" d'Elayne soit aussi appuyé. Cela fait perdre de la crédibilité au titre. Vous me direz avec des créatures pareilles qui combattent, où est la crédibilité ? D'accord, mais tout de même, l'exagération de certains développement rend l'histoire plus bancale pour moi que les bêtes qu'on découvre et qui font partie de l'univers.

Cependant la fin de cet arc m'a plu. Il fait preuve d'une note d'espoir bienvenue. C'est agréable de voir des héros qu'on a suivi, et qui ont été malmenés, reconstruire leur vie en suivant leurs valeurs. Ces petits jeunes m'ont touché par leur enthousiasme, leur sens de l'amitié et leur envie de pacifisme mais un pacifisme réaliste où ils ont compris qu'il faut aussi savoir se battre pour maintenir la paix.

En bref

Un premier arc solide qui peut constituer une bonne fin pour la série mais donne aussi envie de découvrir la suite.

7
Positif

La fin du premier arc

Des combats très bien orchestrés

L'auteur joue bien avec nos sentiments

Un jeune trio au top

Une fin porteuse d'espoir

Un message fort sur le pacifisme

Negatif

L'auteur en fait un peu trop avec Elayne

Les romains sont de plus en plus caricaturaux

Il faut intensifier et accélérer le fil conducteur quand on est à mi-chemin

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (279)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bestiarius
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Boutique en ligne
7,15€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)