9

Critique de House of X / Powers of X #1

par Blackiruah le ven. 29 mai 2020 Staff

Rédiger une critique
The return of the plot king

Je ne l’ai jamais caché : les X-men sont de loin ma franchise préférée. Mais force est de constater que depuis house of M la franchise peine à se relever et à briller de 1000 feux comme ce fut à une époque. D’autre part, Jonathan Hickman est sûrement le scénariste qui m’a le plus enthousiasmé ces dernières années. Entre ses FF et ses Avengers, l’homme nous narre toujours des fresques bourrées d’idées monumentales et surtout grandiloquentes : tout ce que j’adore.

Après avoir fait une pause après son passage chez les vengeurs, Marvel réussit le coup de maître de refaire venir l’auteur en lui confiant la franchise des mutants et en lui laissant carte blanche : ainsi naquit “House of X” et “Powers of X”, 2 mini-séries entrecroisées qui lancent son run. Et dès les premières pages, j’ai eu la chair de poule.

“House Of X” se passe dans la temporalité actuelle, on y découvre, au début, un pr. Xavier casqué qui relance le concept de nation mutant. Et pour cela, ce dernier propose un deal à travers 3 médicaments : un qui rallonge la vie de 5 ans, un autre contre les maladies mentales et un dernier qui se révèle être un antibiotique extrêmement puissant et surtout adaptatif : attrayant mais si les états veulent en bénéficier, c’est très simple : ils doivent reconnaître le nouvel état mutant basé sur… Krakoa ! Ainsi des émissaires sont envoyés pour découvrir ce qu’est cette nouvelle nation nous propulsant dans tout un nouveau système.

Le moins que l’on puisse dire est que Jonathan Hickman n’y est pas allé de main morte. Comme à son habitude, il arrive avec un énorme projet basé sur un système complexe (ici un nouvel état qui met de suite une pression politique et l’exploitation originale de Krakoa). On sent de suite que l’auteur veut imposer la franchise sur le devant de la scène. D’ailleurs, il semble bien totalement débridé vu qu’on y retrouve ses séquences de page explicatives de ses concepts (qu’on retrouvait plutôt sur ses œuvres indés, contrairement à ses vengeurs qui passaient par des dialogues denses indigestes).

J’ai eu un énorme plaisir à découvrir le rôle des différents personnages. Par contre, attention : Jonathan Hickman est un maître du “plot driven”, c’est à dire que ses récits sont animés par les intrigues et non les personnages. Du coup, la caractérisation des héros peut être perturbante : c’est la marque du scénariste, ce qui ne me dérange pas... surtout quand c’est aussi ambitieux au vue de la conclusion de ce premier numéro d’House of X. Côté dessin, Pepe Larraz n’a plus rien à prouver aujourd’hui, c’est surement mon dessinateur préféré chez Marvel actuellement et ses planches sont magnifiques , tout comme ses personnages ont toujours un côté élégant et iconique, c’est cadeau pour Hickman.

Le second récit, “Powers of X”, nous emporte dans un voyage sur plusieurs ères pour découvrir le futur de cette nouvelle nation X qui s’avère être apocalyptique. Nous y découvrons de nouveaux personnages et des situations très intrigantes qui amplifient notre curiosité sur le futur de la série. Je ne peux en dire trop car c’est tout l’intérêt de ce numéro de découvrir les différentes ères qui traduisent la volonté de l’auteur. Le côté futuriste marche très bien avec un artiste comme RB Silva au style très lisse : c’est efficace, d’autant plus que c’est très dynamique et nous comprenons de suite l’intention des personnages rien qu’en regardant leur design et attitude.

Bref ce premier numéro de “House Of X / Powers of X” est un réel choc pour ma part. J‘avais arrêté les softcovers mais je pense que là je vais faire une exception au vu de ce que nous propose Jonathan Hickman qui va peut être réaliser mon rêve : Redonner une ère d’or aux mutants… En tout cas, ça commence bien !

En bref

Panini nous propose enfin de découvrir le lancement du run de Jonathan Hickman sur les mutants à travers ce softcover des premiers numéros de “House Of X” et “Powers of X”. Dès les premières pages, c’est un tsunami d’idées grandiloquentes, de superbes illustrations et évidemment une intrigue qui semble montrer que les mutants sont réellement de retour et pas pour 2 petites mini séries. Ce premier tome annonce la couleur et j’invite tous fans des mutants à lire ce renouveau : les x-men sont prêts à reprendre le pouvoir ! En tout cas, Jonathan Hickman a rallumé ma flamme : vivement la suite !

9
Positif

Enfin un scénario très ambitieux pour les mutants !

La crème des dessinateurs actuels de marvel

Le retour de Jonathan Hickman chez Marvel, qui plus est libéré

Negatif

Préparez vous à bouffer du schéma et des dossiers explicatifs si vous n’aimez pas l’auteur

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (520)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de House of X / Powers of X
Boutique en ligne
8,90€
Boutique en ligne
8,90€
Boutique en ligne
8,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)