7

Critique de La Petite Faiseuse de Livres #3

par Tampopo24 le lun. 1 juin 2020 Staff

Rédiger une critique
La petite apprentie commerçante !

La dernière fois, je trouvais que les autrices n'allait pas assez à fond dans le sujet qui était propre à ce titre : la quête de Maïn pour fabriquer du papier. J'ai été entendue et nous avons droit à un sacré revirement ici.

Depuis déjà 2 tomes, nous suivons notre héroïne amoureuse des livres qui souhaite trouver un moyen pour que cet objet si cher dans le monde où elle a atterri devienne abordable pour tous et elle en premier. Depuis le dernier tome, elle forme un joli duo avec Lutz, un garçon de son âge, qui l'aide dans ses tests, cependant elle coince un peu. Ce dernier, lui, souhaite changer de vie et voir du pays. Ils vont sans le vouloir trouver en l'autre la solution à la réalisation de leur désir secret.

J'ai beaucoup aimé la façon dont les autrices amènent cette nouvelle évolution dans l'histoire. Au début, on ne se doute pas un instant que cela va prendre cette direction. Mais il suffit d'une rencontre, d'un échange pour que l'idée jaillisse et change tout. L'arrivée de Benno est vraiment un coup de maître. Beau-frère d'Otto, c'est un marchand qui va reconnaitre le potentiel de Maïn et tout faire pour en tirer profit, bousculant celle-ci. L'histoire change alors de donne et on se reconcentre à nouveau sur un moyen de fabriquer du papier pour ensuite le commercialiser et trouver un avenir à chacun des héros. Bien joué !

Avec ce revirement, l'histoire s'éloigne de son petit train train. Elle redevient plus dynamique. L'autrice relègue du coup un peu à l'arrière-plan la famille de Maïn mais c'est pour la bonne cause. On se concentre sur comment fabriquer du papier japonais. C'est une technique qui ne m'est pas inconnue mais les autrices la détaillent vraiment et mettent en lumière les difficultés qu'il y aura pour la mettre en oeuvre. C'est très intéressant, en plus cela aboutit sur de nouvelles relations, Maïn et Lutz ayant besoin d'aide dans leur projet.

Pour finir, en plus de tout cet enrichissement autour du thème du papier, j'ai trouvé très agréable de voir que les mangakas pensaient à faire évoluer le monde dans lequel vit Maïn. Dans ce tome, on découvre un autre quartier de la vie, d'autres types de relations entre ses habitants, mais surtout il y a un sous-entendu très prometteur concernant la cause de la faiblesse du corps de Maïn et j'espère bien voir cela développé plus longuement par la suite.

En bref

J'ai donc à nouveau lu ce nouvel opus avec entrain et curiosité, une curiosité ravivait grâce aux nouveaux développements bienvenus pour ne pas tomber dans une certaine routine où on se serait enlisé. L'intrigue est bien menée, nous sommes presque à mi-chemin et on a bien avancé. Je pense que la suite nous réserve encore de belles surprises.

7
Positif

Une intrigue qui ne stagne plus

Un revirement bienvenu pour tout faire avancer

La découverte de la technique du papier japonais

Un duo Maïn-Lutz efficace

Un nouveau personnage essentiel pour la suite

Une première approche des rouages du commerce

Le développement de l'univers et le mystère autour de la maladie de Maïn

Negatif

La relégation de la famille de Maïn

Un décalage dérangeant entre l'âge des personnages et leurs actes

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (262)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Petite Faiseuse de Livres
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)