8

Critique de La Petite Faiseuse de Livres #7

par Auray le mer. 31 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Ce n'est pas la fin !

Depuis le tome six de la petite faiseuse de livres, nous savons que le septième conclura le premier arc. Après en avoir discuté sur les réseaux sociaux directement avec un représentant des Éditions Ototo, j'ai appris qu'il y en avait trois en cours d'adaptation au Japon actuellement. Sachez tout de même que la deuxième partie sera toujours dessinée par Suzuka . La troisième sera reprise par Ryô Namino. Malheureusement, concernant l'adaptation française, c'est en cours de réflexion aujourd'hui encore, donc, si vous avez hésité, ou s'il vous reste encore quelques tomes à compléter, n'hésitez plus, car on est à l'heure du bilan !

Sinon, à la fin de notre lecture de ce gros tome, on se sent rassuré, et puis, frustré, évidemment. Tout s'accélère, et en même temps, on prend tout de même le temps de nous explique la vie au temple que pourrait choisir Maïn. Effectivement, il y a une bibliothèque là-dedans, et ça lui fait perdre tous ses moyens après son baptême. On oublie d'ailleurs très vite la confection de ses propres livres, ce que lui rappelle d'ailleurs très justement Lutz. Alors pourquoi ce choix ? Vous allez le lire.

Évidemment, il n'y a pas que cela qui pèse dans la balance. L'environnement que la petite a constitué tout le long des tomes n'a jamais été aussi important face à son combat contre les castes. En passant d'une révélation à une autre, ce sont des drames qui profilent, et nos cœurs battent forts à la chamade quand on voit émerger les conséquences que peuvent avoir des décisions prises à la hâte. On apprend certains détails en même temps que la jeune fille, et on aime ce suspense, du coup, on tourne très rapidement les pages.

Heureusement, on souffle un peu avec le commerce en parallèle qui continue. Les essais du quatre-quarts nous donnent l'eau à la bouche par exemple. Et puis, il y a de futures négociations qui se profilent pour la tenue reprisée du baptême de Tuuli. Enfin, la nouvelle inédite de fin met en avant les sentiments de Benno pour la petite, et on en sait un peu plus également sur son passé. C'est attendrissant, tant cette personne a eu un rôle récurrent jusqu'ici.

La petite faiseuse de livres pourrait presque s'arrêter ici... si on n'avait pas envie de tant lire la suite ! Comme sur la couverture cartonnée derrière la jaquette, on a vu évoluer graphiquement et psychologiquement chacun de ses personnages. On retiendra Maïn et sa famille bien sûr, mais aussi Lutz, Benno, Otto et même Frida. Ce petit monde va nous manquer, et il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts pour avoir la suite prochainement en France.

En bref

« T'avais dit qu'on ferait et vendrait des livres ensemble. »

8
Positif

La fin d'un arc, mais la série pourrait s'arrêter ici (mais ce n'est pas une raison!)

On bouge les lignes et il y a du suspense !

C'est émouvant...

Negatif

On nous dit tout d'un seul coup !

Pas de nouvelles en France actuellement concernant ses deux suites !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (520)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Petite Faiseuse de Livres
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)