7

Critique de Marvel Two-In-One #82

par Le Doc le mar. 9 juin 2020 Staff

Rédiger une critique
Le virus X a frappé...

Captain America a partagé l'affiche de la série Marvel Two-in-One avec la Chose à trois reprises. D'abord dans le diptyque formé par les #4 et 5 (voir mon avis sur la fiche correspondante) publié dans Spécial Strange, puis dans le #42 (également dans Spécial Strange) et enfin dans le #82 (traduit cette fois-ci dans les pages de Nova). Pour être vraiment juste, Cap n'est pas le seul héros invité dans le #82, il y a aussi Bill Foster dans sa période Giant-Man. Mais dommage pour Bill, la série n'était dans ces cas-là pas renommée Marvel Three-in-One...et ça aurait donné des titres surchargés sur la couverture.

Lors de ma découverte de cet épisode, je n'avais pas lu le #81 (je me suis depuis rattrapé avec les Essential), mais en ce temps-là les comics étaient suffisamment accessibles pour ne pas être perdus. Le scénariste Tom de Falco résume rapidement la situation avant d'embrayer sur la suite. Ben Grimm subit les effets d'un virus créé par Modok et dans son état de faiblesse il est pris à parti par des loubards. La bande croise un certain Steve Rogers qui sort d'un immeuble (c'est ça New-York,on ne peut pas faire un pas sans tomber sur un super-héros) et qui s'empresse d'aider la Chose. 

Au labo de Reed Richards, les choses s'enveniment et le virus a des effets indésirables sur le corps de la Chose. Avec Bill Foster, qui souffre quant à lui d'un empoisonnement aux radiations, Ben part pour une petite introspection. Des moments difficiles pour le héros, qui font également réfléchir Bill sur sa situation. On a droit une énième fois au récit des origines de la Chose, mais dans l'ensemble ces scènes intimistes sont bien écrites et touchantes.

Captain America se réserve la partie action et c'est lui qui découvre le Q.G. de Modok. Le combat pour trouver l'antidote peut alors commencer. De Falco et son dessinateur Ron Wilson restituent avec efficacité la sensation d'urgence qui se dégage de cet affrontement vital pour deux des héros concernés...mais dans ce cas-là peut-il vraiment y avoir un happy-end ? Un dilemme qui amène à quatre dernières cases qui alternent soulagement...et tristesse... 

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (688)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Marvel Two-In-One
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)